Articles liés
  • Une prière sans valeur et une invocation non entendue (1)
    Une prière sans valeur et une...
    S’approprier de façon illégale le bien d’autrui, ce qu’on appelle spoliation illicite ou bouchée de pain illicite...
  • De la prière
    De la prière
    Le Prophète (que Dieu le bénisse) nous dit: «La prière est le pilier de la religion; si elle est acceptée par Dieu du monde...
  • De la pureté
    De la pureté
    Celui qui prie doit, pendant la prière être pur; c’est-à-dire suivre les obligations de la prière. Après les ablutions, grandes ablutions...
  • Nombre de visites :
  • 267
  • 24/10/2011
  • Date :

Une prière sans valeur et une invocation non entendue (2)

ashoura

   Il existe un autre hadith rapporté d’Imam Hussein, salutation sur lui, exprimé à Karbalã, analysant les crimes commis par les gens de la ville de Koufa. Ce hadith est rapporté par Imam Sãdiq, salutation sur lui où il est dit:  

إِنَّ اللَّهَ عَزَّ وَ جَلَّ لَا يَسْتَجِيبُ دُعَاءً بِظَهْرِ قَلْبٍ قَاسٍ

« Dieu le Tout-Puissant n’exauce pas les prières venant d’un cur dur et sans pitié».(1)

   De ces deux hadiths, on déduit que le gain illicite  et l’endurcissement du cur sont étroitement liés. A savoir que si quelqu’un se nourrit d’illicite, son cur durcit et ne se plie pas devant la vérité. C’est à cela qu’a fait allusion l’Imam Hussayn devant l’armée de Koufa le jour d’Ashourã. La raison essentielle selon Imam Hussayn constatant que ses paroles véridiques ne pénètrent pas les curs durcis des soldats de Koufa en refusant de les écouter, vient du fait que les gens de Koufa n’étaient nourris de bouchées illicites.

فَقَدْ مُلِئَتْ بُطُونُكُمْ مِنَ الْحَرَامِ وَ طُبِعَ عَلَى قُلُوبِكُمْ

Vos ventres sont remplis d’illicite, et (il) scelle vos curs. (2)

   En effet, pendant la bataille de Karbala, depuis au moins quelques jours, Omar Saad, le commandant de l’armée omeyyade, ravitaillait son armée avec l’argent spolié des biens appartenant aux musulmans. Ils étaient donc nourris par de l’argent illicite et c’est pour cela qu’à chaque fois qu’Imam Hussayn, le représentant légitime et l’Imam du temps, voulait leur parler, ils ne l’écoutaient pas et poussaient des cris de joie et refusaient de l’entendre à tel point qu’Imam Hussein leur demanda:«pourquoi vous ne vous taisez pas pour m’écouter?» Imam Hussayn qui en connaissait la raison,  leur dit: َقَدْ مُلِئَتْ بُطُونُكُمْ مِنَ الْحَرَامِ

«(C’est que) vos ventres sont remplis d’illicite».

Notes:

1-  Al-Kãfi, 2/474

2- Bihãr Al-anwãr, v.45,p.8

Articles Relatifs:

Géographie de la bataille de Karbalã

CIA contre Ashourã: plan secret d’éradication du chiisme

Histoire de Moharram: discours de l’Imam Sajjãd à la mosquée de Damas

Jour de Ashourã: objectif stratégique du parti de Yazid maudit soit-il

Bref rappel sur Ashourã 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)