Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 790
  • 20/5/2012
  • Date :

La liberté selon l’Imam ’Ali  (AS)

imam ’ali

Traduit par Jean d’Agape

   L’Emir des croyants, l’Imam ’Ali  (AS) s’est comporté avec les Khavarejs dans le plus grand respect des libertés en tant que chef de la communauté traitant avec de "simples citoyens" comme les autres.

Alors qu’il jouissait d’une totale liberté politique, il ne les a ni emprisonnés, ni fouettés, ni ne les a privés de leur part du trésor public. Il les a toujours considérés au même niveau que les autres membres de la communauté. Ce n’est pas quelque chose d’étonnant dans la vie de l’Imam ’Ali (AS) mais c’est une chose rare dans le monde.

   Les Khavarejs étaient totalement libres de présenter leurs idées et l’Imam ’Ali  (AS) et ses partisans les écoutaient et discutaient avec eux dans la plus grande ouverture d’esprit, écoutaient leurs arguments et leur répondaient.

   Dans ce monde, pareille liberté selon laquelle un gouvernement écoute ses opposants avec un tel sens de la démocratie est très rare. Les Khavarejs venaient à la mosquée et faisaient du bruit pendant les sermons de l’Imam ’Ali  (AS). Un jour, l’Imam ’Ali  (AS) était en train de parler à la mosquée quand un homme est entré et lui a posé une question. L’Imam ’Ali  (AS) lui a répondu.

Voilà que tout à coup, un des Khavarejs se mit à hurler: «قاتله الله ما افقهه‏» "Que Dieu le tue, ce savant !". Les gens voulurent l’intercepter mais l’Imam ’Ali (AS) les arrêta en disant : "Laissez-le, c’est moi seulement qu’il a insulté"

Références:

Commentaire d’Abi Al-Hadid, vol 2 p 311.

Les œuvres du martyr Motahhari, vol 16, p 311.

Articles Relatifs:

L’Imam ’Ali à côté du saint Prophète

La haute position de la mère de l’Imam ’Ali

L’éducation de l’Imam ’Ali

Imam ’Ali chez le saint Prophète

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)