• Nombre de visites :
  • 1736
  • 28/10/2009
  • Date :

Turang Tapeh

   Composé de plusieurs collines, ce site néolithique est le principal témoin de l’histoire ancienne de la région, lieu de passage des migrations à la croisée du plateau Iranien, terre de sédentaires, et de l’Asie centrale, terre de nomades.

La première occupation du site, attestée par des tessons, remonte au ~VIe mil. Les principaux vestiges retrouvés (édifices en briques crues, tombes sous les maisons, une grande terrasse formant la base du tapeh principal) datent du milieu du ~IVe mil aux premiers siècles du ~IIe mil., époque à laquelle la cité est abandonnée.
perse. bas-relief de persépolis

   Le site est réoccupé dès ~800: successivement, les Achéménides, les Séleucides et les Parthes construisent des enceintes circulaires sur les ruines de la grande terrasse. Un fort quadrangulaire fut ajouté à l’époque Sãssãnide (IIIe~VIIe s.), dans lequel on édifia, au VII s., un petit temple du feu aujourd’hui ruiné.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, P.397.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)