• Nombre de visites :
  • 689
  • 2/11/2009
  • Date :

Rien n’est certain

question

هرگز دل من زعلم محروم نشد

کم ماند زاسرار که مفهوم نشد

هفتاد و دو سال فکر کردم شب و روز

معلوم شد که هیچ معلوم نشد

Mon esprit n’a jamais été privé de savoir

Rares sont les mystères qui sont restés inaperçus

Jour et nuit, durant soixante-douze ans j’ai médité,

Pour arriver à la certitude que rien n’est certain.

Source: KHAYYAM Omar, Quatrains d’Omar Khayyãm, Traduit par Lazard, éd. Iraniansociety, Téhéran, 2006, PP.77-78.

Galerie Relative:

Galerie des images du mausolée d’Omar Khayyãm (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)