• Nombre de visites :
  • 687
  • 18/11/2009
  • Date :

Débordements lors d’une manifestation en Grèce

la police grecque a tiré des grenades lacrymogènes pour disperser des manifestants.

   Une manifestation pour l’anniversaire du soulèvement étudiant réprimé dans le sang par le régime des colonels en Grèce en 1973 a tourné à l’affrontement entre jeunes et forces de l’ordre, mardi 17 novembre à Athènes. La police a tiré des grenades lacrymogènes pour disperser des centaines de jeunes qui leur lançaient des pierres.

Quelque 12 000 personnes avaient auparavant défilé dans le calme en direction de l’ambassade des Etats-Unis pour marquer cet anniversaire. Les émeutiers, entre 200 et 400 jeunes se réclamant de la mouvance anarchiste, ont mis le feu à des poubelles et endommagé plusieurs voitures sur l’avenue Alexandras, dans le centre de la capitale.

   Quelque 6 500 policiers avaient été mobilisés pour encadrer cette marche qui a lieu chaque année et prévenir les incidents fréquemment provoqués en marge du défilé par la mouvance anarchiste. Cette commémoration constitue un test avant le premier anniversaire, le 6 décembre, de la mort d’un adolescent, tué par la police, qui avait déclenché une vague de violences urbaines dans le pays.

Le gouvernement socialiste, qui a chassé la droite aux législatives du 4 octobre, a choisi d’éviter la démonstration de force, avec 1 500 policiers de moins que l’année dernière, mais a proclamé sa détermination à faire intervenir la police au premier écart.

Source: Lemonde.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)