• Nombre de visites :
  • 2322
  • 26/11/2009
  • Date :

Le SIDA: traitement et prévention

le sida

   Le VIH se soigne généralement au moyen d’une polythérapie antirétrovirale hautement active ou HAART (highly active antiretroviral therapy), une puissante combinaison de médicaments anti-VIH. La HAART ne guérit pas le VIH, mais elle permet de diminuer le nombre de virus présents dans le sang, de renforcer le système immunitaire et de ralentir l’évolution de l’affection. Une polythérapie comporte au moins 3 médicaments. L’emploi de plusieurs médicaments agissant d’une manière différente prévient la résistance du virus au traitement. Le risque de résistance augmente lorsqu’un plus petit nombre de médicaments est utilisé, quand une dose trop faible est donnée ou quand la prise des médicaments cesse, même pour une courte période.

Il importe beaucoup d’utiliser ce médicament conformément aux indications du médecin. Si vous oubliez une dose, si vous prenez une dose plus faible que celle dont vous avez besoin ou si vous ne prenez pas une dose au bon moment, le traitement sera moins efficace.

   La synchronisation de la prise de vos médicaments, de vos repas et de vos activités quotidiennes peut poser un problème. Votre médecin ou un pharmacien peut vous aider à trouver une façon d’adapter la prise de vos médicaments à votre routine quotidienne. Ils vous recommanderont peut-être d’utiliser un avertisseur pour mieux faciliter l’observance thérapeutique.

le sida

   Les personnes atteintes de SIDA doivent prendre régulièrement des antibiotiques, des antiviraux et des antifongiques pour combattre les infections opportunistes. Ce sont des médicaments auxquels les gens en santé n’ont normalement recours que durant une courte indisposition. Les personnes souffrant du syndrome de dépérissement peuvent obtenir des traitements adaptés à la cause de leur perte de poids importante. Des agents comme les hormones de croissance, les stéroïdes anabolisants et les stimulants d’appétit constituent des exemples de médicaments utilisés pour traiter ce symptôme.

   De nombreux chercheurs travaillent activement à la mise au point de nouveaux traitements contre le VIH. L’information à cet égard évolue rapidement. Vous obtiendrez également des renseignements d’actualité et confidentiels sur le traitement du SIDA auprès de l’organisme CATIE. Pour communiquer avec CATIE il vous suffit de composer le 1-800-263-1638, ou de consulter son site Web (www.catie.ca). Vous pouvez aussi vous renseigner auprès du ministère de la Santé qui vous fournira de l’information sur les programmes provinciaux et régionaux.

Si vous avez contracté le VIH et si une grossesse advient, prévenez votre médecin. Le risque d’infecter le nouveau-né au cours de l’accouchement a baissé de façon spectaculaire grâce aux médicaments et, le cas échéant, à la pratique de la césarienne.

Source: Santecheznous.com

Articles Relatifs:

Structures du VIH et de son génome

Le SIDA: cycle du VIH

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)