• Nombre de visites :
  • 1007
  • 18/1/2010
  • Date :

"Vous n’êtes pas seuls", lance le chef de l’ONU lors d’une visite à Haïti

un puissant séisme frappe haïti

   "Vous n’êtes pas seuls", a lancé dimanche le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon lors d’une visite à Haïti, promettant d’accélérer le rythme des opérations de sauvetage et l’acheminement de l’aide aux victimes du violent séisme qui a ravagé le pays.

"Je suis ici pour dire que je suis avec vous. Vous n’êtes pas seuls. C’est une catastrophe digne d’un tsunami", a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse après avoir survolé en hélicoptère Port-au-Prince en ruines. Le séisme est "la plus grave crise humanitaire depuis des décennies", a-t-il également déclaré. Au cours de sa visite, M. Ban a rencontré le président haïtien René Préval.

   Le chef de l’ONU devait retourner dimanche à New York où devaient également être rapatriés certains des corps des 40 membres de Mission de stabilisation de l’ONU en Haïti (Minustah) tués dans le séisme, la catastrophe la plus meurtrière pour l’organisation internationale. "Je vais à Haïti avec le cœur très lourd pour exprimer la solidarité et l’entier soutien de l’ONU au peuple haïtien", avait déclaré Ban Ki-moon aux journalistes avant de décoller pour Haïti.

un puissant séisme frappe haïti

   Quelque 70.000 cadavres ont été enterrés depuis le séisme, a indiqué dimanche le secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation, Carol Joseph. Selon Ban Ki-moon, trois priorités s’imposent: sauver le plus de monde possible, apporter d’urgence l’aide humanitaire, l’eau, la nourriture et les médicaments nécessaires et coordonner l’aide extérieure.

Selon l’ONU, trois millions de personnes ont aujourd’hui besoin d’aide. Le secrétaire général a indiqué qu’il "se préparait au pire" alors qu’en plus des 40 employés tués, 330 restaient disparus, le quartier général de la Minustah s’étant effondré. Un membre danois de la Mission a été sorti vivant dimanche des décombres. C’est "un miracle", a réagi le chef des Nations unies.

Source: Lepoint.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)