• Nombre de visites :
  • 1990
  • 16/2/2010
  • Date :

Le sens de l’indépendance économique

indépendance économique

   L’indépendance économique pour un pays signifie qu’il soit indépendant dans ses activités économiques et qu’il n’ait besoin de personne. Cela ne signifie pas qu’un pays économiquement indépendant ne doit pas avoir de relations économiques avec aucun autre pays du monde. Ce n’est pas de cela dont il s’agit. Acheter, vendre, faire des affaires ou avoir des relations commerciales ne sont pas des signes de faiblesse.

Ces activités doivent être telles que, premièrement, cette nation puisse répondre elle-même à ses principaux besoins et deuxièmement, que cette nation, qui exerce des activités avec d’autres pays, ait un poids dans les équations économiques et les transactions internationales.

   La nation doit être assez influente pour ne pas se laisser écarter et pour que d’autres pays ne soient pas en mesure de lui imposer des sanctions économiques, de piller ses ressource ou de lui dicter ce qu’ils veulent. Aujourd’hui, si les pays qui sont économiquement avancés et puissants, et malheureusement qui sont des pays arrogants et colonialistes, décident d’avoir des relations commerciales et d’échanger des marchandises avec un pays quelconque, ils imposent certaines choses à ce pays.

   L’indépendance économique d’un pays signifie qu’il doit être en mesure de produire lui-même ce dont il a besoin. Cela signifie que toutes les usines du pays doivent tourner et que les travailleurs se sentent responsables et envisagent le travail comme un devoir humain et religieux.

Les travailleurs ne sont pas seulement ceux qui travaillent dans les usines. Toute personne qui fait quelque chose d’utile pour son pays est un travailleur. Un écrivain, un artiste, un enseignant, un inventeur ou un chercheur qui travaillent et produisent sont tous des travailleurs.

Source: Khamenei.ir

Articles Relatifs:

Crise financière (4): une belle histoire…

Crise financière (5): la fin du dollar, grandeur et décadence d’une monnaie…

Crise financière (6): la fin du dollar, grandeur et décadence d’une monnaie…

Crise financière (7): question méthodologique

Crise financière(8): L’économie est-elle une science?

Cirse financière (9): Les économistes sont-ils au-dessus de toute responsabilité?

Crise financière (10): pédagogie humoristique

Crise financière (11): La fin du "nouveau consensus monétaire"

Crise financière (12): retour sur la création monétaire

Crise financière (13): le mécanisme de la Réserve Fédérale

Crise financière (14): réforme du système monétaire international

Crise financière (15): un système financier performant, efficace et juste

Crise financière (16): élaboration d’un système financier

Crise financière (17): une dynamique financière sous contrôle juridique

Crise financière (18): le système financier en Iran

Crise financière (19): le système financier en Iran

Crise financière (20): le système financier en Iran

Crise financière: De l’euphorie à la panique: penser la crise financière

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)