• Nombre de visites :
  • 1990
  • 23/2/2010
  • Date :

Les pleurs selon le Prophète Mohammad

pleurs

"Quiconque dont les yeux pleurent par crainte d’Allãh, aura au Paradis, pour chaque larme versée, un château couronné de perles et de joyaux, et contenant des choses qu’aucun il n’a jamais vues, dont aucune oreille n’a jamais entendu parler et qui n’ont jamais effleuré l’esprit d’aucun être humain."

 Wassã’il Al-Chî’ah: Tom.11, Jihãd Al-Nafs, Bãb 15, H. 1.

"Toute chose a forcément son équivalent, à l’exception d’Allãh Qui n’a pas d’équivalent, d’ «Il n’y a de Dieu que Dieu» qui est sans équivalent, et d’une larme versée de crainte d’Allãh, laquelle n’a pas de poids équivalent: si elle coule sur le visage du Croyant, celui-ci ne sera plus jamais soumis à la misère ni à l’humiliation."

Wassã’il Al-Chî’ah: Tom. 4, P. 88.

"Tous les yeux pleureront le Jour de la Résurrection, excepté trois: un oeil qui aura pleuré de crainte d’Allãh, un qui se sera détourné des interdits d’Allãh, un œil qui aura veillé pour la cause d’Allãh."

 Makãrim Al-Akhlãq, op. cit., P. 315.

"Quiconque pleure de ses péchés jusqu’à ce que ses larmes coulent sur sa barbe, Allãh interdira son visage au Feu."

Makãrim Al-Akhlãq, op. cit., P. 316.

 

 

Article Relatif:

La prise en charge de l’orphelin selon le Prophète Mohammad

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)