• Nombre de visites :
  • 633
  • 7/4/2010
  • Date :

Le président de l’assemblée des Nations Unies: le Moyen-Orient doit être exempte d’armes nucléaires

la 64e session de l’assemblée générale des nations unies

   Le président de la 64e session de l’Assemblée générale des Nations Unies ’Ali Abdussalam Treki a appelé à la nécessaire suppression des armes nucléaires au Moyen-Orient.

   C’est en ces termes qu’il s’est exprimé lors d’une conférence de presse après sa rencontre avec le président syrien Bachar Al-Assad et le vice-président Farouk Al-Shara.

Il a déclaré qu’une résolution a été publiée par les Nations unies pour l’édification d’un Moyen-Orient exempte de toute arme nucléaire, regrettant qu’elle n’ait pas été appliquée jusqu’à présent et qu’Israël dispose aujourd’hui encore d’un arsenal nucléaire important.

   ’Ali Abdussalam Treki a ajouté que l’ONU soutient le désarmement nucléaire et la non-prolifération, de sorte que toutes les résolutions qui reflètent cette préoccupation doivent être mis en œuvre pour tous et pas seulement pour un certain nombre de pays.

   Il a qualifié sa rencontre avec le président Assad d’«importante» et a déclaré qu’ils avaient discuté des questions du monde arabe et en particulier des problèmes des pays arabes à l’ONU.

Ce responsable onusien a déclaré que, malheureusement, les conflits au Moyen-Orient et en particulier en Palestine, restent un sujet majeur de préoccupation au sein des Nations Unies soulignant que chaque pays devrait œuvrer afin d’éliminer ces conflits. 

Source: irna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)