• Nombre de visites :
  • 574
  • 6/6/2010
  • Date :

Rencontre des poètes religieux et des prédicateurs avec le Guide suprême  

rencontre des poètes religieux et des prédicateurs avec le guide suprême     

   A l’occasion de l’anniversaire de la naissance de la vénérée Fatima Al-Zahrã (s) qui coïncide avec l’anniversaire de la naissance de l’Imam Khomeyni (ra), des poètes religieux et des prédicateurs ont rencontré jeudi 3 juin, l’Ayatollãh Khãmenei, et ont récité leurs poèmes en hommage à la grande dame, symbole de pudeur et de morale, la vénérée Fatima (s), ainsi que des poèmes sur des thèmes révolutionnaires et les questions d’actualité.

   Présentant ses félicitations à l’occasion de l’anniversaire de la fille du Prophète (SAWA), le Guide suprême de la Révolution a considéré l’approfondissement et la diffusion des enseignements de la Famille prophétique (AS), et le renforcement des croyances religieuses comme les devoirs les plus importants des gens influents dans la société:

"De nos jours, les oppresseurs internationaux et la mafia internationale du pouvoir et des richesses, affaiblis par la Révolution iranienne, s’efforcent par de nouveaux moyens modernes, de vider les cœurs de la foi religieuse mais, grâce aux efforts et au sens de responsabilité du peuple, cette conspiration est vouée à l’échec", a-t-il dit.
rencontre des poètes religieux et des prédicateurs avec le guide suprême

   Son Eminence a fait allusion aux grandes œuvres effectuées par la nation iranienne au cours des trente années qui ont suivi la Révolution et a ajouté: "En adoptant cette démarche claire, la nation iranienne a empêché les puissances arrogantes de dominer et de piller les ressources des autres nations, et c’est pourquoi elle est devenue la cible des attaques et des hostilités"

   L’Ayatollãh Khãmenei a déclaré que l’amour croissant pour la Famille prophétique (AS), et leurs enseignements étaient les facteurs de la persistance, de la poursuite et du développement de l’adhésion à la Vérité.

Enumérant les qualités que devait avoir la jeune génération du pays comme l’espoir, la vivacité, l’optimisme, la confiance en Dieu et aux promesses divines, l’amour des Ahl ul-Bayt (AS), et la nécessité de la création d’un Iran islamique, il a insisté sur le fait que les jeunes devaient savoir que leur avenir et celui de la société dépendaient de leurs efforts et de leur engagement.

   Dans une autre partie de son discours sur les différents aspects de la personnalité de la vénérée Fatima (s), l’Ayatollãh Khãmenei a considéré la vie de la fille du Prophète (SAWA) comme un effort assidu pour la cause de Dieu, et a fait remarquer qu’elle s’était montrée influente et active, comme un véritable soldat, dans les domaines sociaux et politiques, et qu’elle avait rempli de la meilleure façon, ses devoirs maternels et conjugaux.

   Décrivant les caractéristiques des chants religieux, l’Ayatollãh Khãmenei a précisé que le chant religieux était une forme d’enseignement et que les poèmes devaient être éducatifs, éclairants, et traiter des sujets sociaux.

«Ces chants accompagnés d’une maîtrise dans l’expression et d’une présentation appropriée des événements, seront influents et inspirateurs », a-t-il dit.

Source: Khamenei.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)