• Nombre de visites :
  • 662
  • 30/6/2010
  • Date :

Rencontre du Guide suprême avec les responsables du pouvoir judiciaire   

rencontre du guide suprême avec les responsables du pouvoir judiciaire     

   L’Ayatollãh Khãmenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a rencontré lundi 28 juin, le chef et les responsables de la branche judiciaire. Dans son discours prononcé lors de cette réunion, tenue à l’occasion de l’anniversaire du martyre de Shahid Beheshti et 72 autres responsables de la Révolution en 28 juin 1981, L’Ayatollãh Khãmenei a qualifié le système judiciaire comme l’une des parties les plus importantes de la République islamique et a déclaré que toutes les organisations du pays devraient soutenir le pouvoir judiciaire.

L’Ayatollãh Khãmenei a en outre déclaré que le pouvoir judiciaire ne doit pas s’écarter de la trajectoire de la justice et de l’équité, et qu’il ne doit pas être influencé par la propagande politique, par des amitiés et des inimitiés dans ses jugements ou ses verdicts.

   L’Ayatollãh Khãmenei a déclaré que ceux qui ont été martyrisés sur en 7 Tir 1360 (le 28 juin 1981) étaient des hommes dévoués, expérimentés et prêts à sacrifier leur vie. «En tête de ces martyrs, a-t-il ajouté, se trouvait Shahid Ayatollãh Beheshti qui était une personne fidèle, sincère, honnête et déterminée."

   L’Ayatollãh Khãmenei a déclaré que Shahid Beheshti était vraiment déterminé dans ses croyances et ses principes et n’a pas eu peur des dangers possibles qui se trouvait sur la voie de la réalisation de ses objectifs. Il a ajouté que Shahid Beheshti était une personne logique dans le vrai sens du mot qui n’a jamais renoncé à ses principes.

   Le Leader de la Révolution a dit que ce sont ces caractéristiques qui conduisent à l’émergence de personnalités influentes et éternelle dans l’Histoire. «Il y a certains individus qui parlent seulement tandis qu’ils n’agissent jamais. Il y en a d’autres qui pratiquent ce qu’ils prêchent, mais ne supporte pas les situations difficiles, les moqueries, les sarcasmes et les hostilités inéquitables et interrompent par conséquent leurs actions. Il y a aussi parmi eux de ceux qui se déplacent dans le sens inverse lorsqu’ils sont confrontés à de telles circonstances."

Sur ce point, l’Ayatollãh Khãmenei a déclaré: «les gens influents dont le nom est marqué dans l’histoire sont ceux qui croient en ce qu’ils disent en raison de leurs convictions et leur sincérité, et continuent ce qu’ils faisaient en raison de leurs décisions courageuses et enracinées dans leur foi et assure cette continuité par une patience qui les apporte l’amitié de Dieu."

   Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que le martyre de Shahid Beheshti et de ses 72 compagnons ont renforcé la stabilité de la logique de la République islamique et de l’Imam Khomeyni (RA) et a solidifié le système islamique nouvellement instauré à l’époque. "Bien que l’événement qui s’est produit en 7 Tir 1360 (le 28 juin 1981) a été choquant à l’époque, il avait un grand effet constructif sur la Révolution islamique." A souligné l’Ayatollãh Khãmenei qui a précisé ensuite: «Tant que la culture du martyre bénéficie d’une position élevée et d’un grand estime dans la société, aucun pouvoir - y compris les puissances arrogantes actuelles, voire les puissances plus renforcées-, ne peut surmonter la République islamique et la nation iranienne."

   Dans une autre partie de son discours, l’Ayatollãh Khãmenei a déclaré que le pouvoir judiciaire devrait réviser ses lois et règlements, supprimer les contradictions juridiques et apporter des réformes nécessaires. Il a ajouté: «L’une des questions les plus importantes - qui est d’ailleurs l’une des tâches les plus difficiles - est que le pouvoir judiciaire ne devrait pas être affectée par des amitiés et des inimitiés ou par des propagandes politiques."

   Son Eminence a en outre réitéré: "l’un des plus grands dangers est que la propagande politique des différents parties, journaux et médias étrangers puissent influer le processus de jugement et les procédures juridiques. À cet égard, il ne devrait pas être influencé par les émotions, amitiés et inimitiés et s’écarter de la trajectoire de la justice."

   Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné: "Dans une telle situation les gens se sentent satisfaits des décisions du pouvoir judiciaire."

L’Ayatollãh Khãmenei a déclaré que préparer le terrain pour que les gens acceptent volontiers les décisions du pouvoir judiciaire donnera lieu à une grande opportunité. «Toutes les organisations gouvernementales, a-t-il indiqué, devraient appuyer le pouvoir judiciaire afin qu’il puisse s’acquitter de ses responsabilités de manière appropriée dans ces conditions difficiles. Ce qui aidera le pays à atteindre ses nobles objectifs. "

Source: Khãmenei.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)