• Nombre de visites :
  • 518
  • 16/8/2010
  • Date :

Afghanistan: 5 civils tués par erreur

afghanistan

   Le commandement de l’Otan a reconnu aujourd’hui avoir tué par erreur cinq civils lors de frappes aériennes visant des talibans dans le sud de l’Afghanistan. Lors d’une opération jeudi dans le district de Lashkar Gah, dans la province du Helmand, les forces internationales "ont essuyé des tirs nourris des insurgés", indique le commandement de l’Otan dans un communiqué.

"Un soutien aérien a été demandé pour fournir un tir de soutien", a ajouté l’Otan en référence à des frappes aériennes. "Plus tard, quatre blessés et trois civils afghans tués ont été déposés près d’un barrage de contrôle, et deux des blessés sont décédés", a précisé l’Otan. "Il y a des preuves que des civils se trouvaient dans une maison visée par les forces de la coalition", souligne le commandement des forces internationales reconnaissant ainsi sa bavure.

   Selon un rapport de l’ONU, les bavures causées par les frappes aériennes de l’Otan, longtemps mises en cause par l’ONU et par le gouvernement du président afghan Hamid Karzaï, ont baissé de 64% au premier semestre 2010.  La limitation de ces frappes, décidée en 2009 par le général Stanley McChrystal alors commandant des forces américaines et internationales, avait permis une réduction du nombre de civils tués.

   Le général David Petraeus, nouveau commandant des forces internationales en Afghanistan, a édicté le 1er août des directives pour épargner les civils, poursuivant la stratégie de son prédécesseur de limiter le recours aux frappes aériennes.

Selon l’ONU, plus de 1200 civils ont été tués en Afghanistan au premier semestre, soit un bond de 25% par rapport à 2009, les insurgés tuant sept fois plus que les forces internationales et afghanes.

Source: Lefigaro.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)