• Nombre de visites :
  • 1495
  • 6/9/2010
  • Date :

Les Séleucides (~ 312- ~ 64)

statue en céramique de zeus, époque de séleucide

   Diodore raconte qu’Alexandre prédit à ses amis qu’ils se livreraient à un «grand combat funèbre» en son honneur et pour la possession de son royaume. En effet, les généraux successeurs d’Alexandre, les «diadoques», se font la guerre pendant quarante-deux ans.

Puis l’empire est divisé en trois: la Macédoine revient aux Antigonides, l’Egypte aux Lagides, l’Asie aux Séleucides.

   Fondateur des Séleucides, Seleucos Ier Nicator («le victorieux») (~312- ~ 281) est un ancien satrape de Babylone, marié à une noble perse, Apamée.

Il prend le pouvoir à la suite de la bataille d’Ipsos (~301) et fonde Séleucie du Tigre, en Irak.
l’empire séleucide

   Son royaume, presque aussi grand que celui des Achéménides, ne cessera d’échapper aux contrôles de ses successeurs et de se morceler. A l’est, la Bactriane et la Sogdiane forment les états «gréco-bactriens», qui seront plus tard inclus dans le vaste empire des Kushans.

En Perse, les Séleucides doivent progressivement laisser la place à une dynastie iranienne imprégnée de culture grecque: les Parthes.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, P.45.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)