• Nombre de visites :
  • 1297
  • 7/9/2010
  • Date :

Une des plus grandes richesses de l’âme humaine

une fleur

L’essence de l’art

   L’essence de l’art - toute forme d’art comprise - est divine. Bien que l’existence de l’art dépende de la façon dont il s’exprime, son essence ne peut se résumer dans sa manifestation.

Il existe une compréhension et une sensibilité artistique qui sont des points essentiels.

   Avec la perception d’une beauté, d’une finesse et d’une vérité, un millier de points subtils émergent qui peuvent être tout à fait inaccessibles à ceux qui n’ont pas de sens artistique, mais peuvent être utilisés par les artistes pour exprimer les nuances, les délicatesses et les vérités, grâce à cette lumière de l’art qu’ils possèdent au fond de leur âme. C’est cet art authentique qui résulte d’une perception, d’un reflet et de l’expression d’une vérité.

La valeur de l’art

   La valeur de l’art doit tout d’abord être appréciée par les artistes eux-mêmes, qui doivent respecter et faire attention à la valeur de ce don précieux qu’ils possèdent. Le respect de ce don consiste à utiliser leur talent artistique de manière appropriée.

Le quatrième Imam (as) a dit:

«L’âme et l’existence humaine sont les choses les plus précieuses. Rien d’autre que le paradis, promis par Dieu, ne peut compenser la valeur de cette âme. Ne l’échangez pas contre autre chose que le paradis divin»

   L’art est une des plus grandes richesses de l’âme humaine et doit être apprécié à sa juste valeur et utilisé dans la voie de Dieu. Bien sûr, quand on dit que l’art doit être utilisé pour l’amour de Dieu, cela ne doit pas immédiatement évoquer la superficialité ou l’hypocrisie.

Source: Khamenei.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)