• Nombre de visites :
  • 3132
  • 13/10/2010
  • Date :

La destruction des tombes des Imams à Baqi paix sur eux  

   En 1344 h.l, les wahhabites se sont dirigés vers la Médine pour l’occuper. Une fois à Médine, les wahhabites ont détruit les tombes d’Ibrahim bin Mohammad – fils du Prophète – de ses femmes, la tombe d’Oum al-Banin, mère de Abbas, le dôme d’Abdallah père du saint Prophète, d’Ismael fils d’Imam Ja’far Sadeq et le mausolée de tous les compagnons et des tabi’in sans exception. Les wahhabites ont pillé les monuments funéraires métalliques, confectionnés à Ispahan, des tombes des Imams infaillibles Hassan Modjtaba, Ali bin al-Hussayn, Mohammad bin Ali Baqer et Ja’far bin Mohammad al-Sadeq paix sur eux.

les mausolées de baqi avant leur destruction par les wahhabites

   Ils ont également détruit les tombes d’Abbas, l’oncle du saint Prophète – paix sur lui et sa famille – et de Fatima bint Assad, la mère de Ali bin Abi Taleb paix sur eux tous. Ils ont également détruit les lieux de naissance de Hasan et de Husayn à Médine, les tombes des martyrs de Ohod et la «Maison des lamentations » (bayt al-Ahzan) construite par Imam Ali paix sur lui pour son Excellence Fatima Zahra paix sur elle.

destruction du site historique d’ohod et des tombes des martyrs d’ohod

Le massacre des gens de Taef

   Les destructions wahhabites n’ont pas  visé uniquement les régions chiites mais également chiites dans le Hidjaz et les Shamat (grande Syrie). Le Mufti de la Mecque Zayni Dahlan écrit: «quand les wahhabites prirent possession de Taef en 1217 h.l, ils massacrèrent tout le monde, jeunes et vieux, responsables et subordonnés, sans distinction... ils décapitèrent les enfants sur la poitrine de leur mère, pillèrent les biens des gens et s’emparèrent des femmes». 

L’écrivain hanafite Jabrati écrit à son tour: «vers la fin de l’année 1217 h.l, les wahhabites menèrent des razzia dans le Hidjaz. Le gouverneur de Taif, Sharif Ghalib, sortit de la ville pour la défendre mais fut mis en échec et dut retourner en ville d’où il prit la fuite pour la Mecque. Les wahhabites saccagèrent la ville pendant trois jours, tuèrent les hommes et firent prisonniers femmes et enfants. Ils agissaient toujours de la sorte. Ils y ont détruit la tombe d’Ibn Abbas».

   Le savant sunnite irakien Jamil Siddiqi Zahavi écrit à ce sujet: «les wahhabites ont écrit une lettre d’invitation à leur secte aux savants de la Mecque. Ces derniers se réunirent autour de la Kaaba pour y répondre. Un groupe de rescapés de Taif fit alors irruption et décrivirent les atrocités qu’ils ont subies. Les gens de la Mecque ressentirent la terreur …et les savants des quatre écoles sunnites de la Mecque bénie et ceux venus d’autres régions, ont conclu à la mécréance des wahhabites et ont rendu obligatoire au gouverneur de la Mecque de les combattre ainsi qu’au musulmans de participer au jihad et que toute personne tuée dans cette voie était considérée comme un martyr».  

les relations entre le régime saoudien et le royaume-uni sont étroites

L’assassinat d’un groupe de savants sunnites

L’amiral Ayyoub Sabri écrit: «Abd Al-Aziz bin Saoud, sous l’influence des idées de Mohammad bin Abd al-Wahhab, déclara dans son premier discours devant les chefs de tribu: «nous devons dominer et prendre possession de toutes les villes et bourgs et répandre nos croyances et les enseigner. Pour ce faire, nous sommes obligés d’éliminer ceux des savants sunnites qui se réclament de la tradition prophétique et de la noble loi mohammadienne. En d’autres termes, nous allons passer par le fil de l’épée les associateurs qui se déclarent savants sunnite, en particulier ceux qui sont connus car tant qu’ils seront vivants, nos coreligionnaires ne connaitront pas le bonheur. Donc il faut passer par là et éliminer ceux qui se nomment savants pour ensuite dominer Bagdad (…) en 1218 h.l, en prenant possession de la noble Mecque, Saoud bin Abd al-Aziz assassina plusieurs savants sunnites sans raison, pendit beaucoup de notables sans aucune forme de procès, et menaça toute personne croyante d’être torturée puis il envoya des hérauts partout dans la ville avec le message suivant: entrez dans la religion de Saoud et placez vous sous son ombre étendue!».

l’arrivée d’un haut-émissaire ottoman

Rupture des relations commerciales avec les pays non-wahhabites

   L’orientaliste russe Wassiliev écrit: «le fanatisme des wahhabites atteint de telles proportions qu’ils interdirent tout commerce avec l’Irak et la Syrie en 1269 h.l». L’historien wahhabite Ibn Bashar écrit: «les wahhabites confisquaient les biens de tout commerçant ayant des relations commerciales avec les «associationnistes». Les saoudiens ont largement préférer commercer avec les impérialistes anglo-saxons plutôt qu’avec les pays musulmans.

les saoudiens préfèrent commercer avec les impérialistes

Le massacre des pèlerins de la Maison de Dieu  

   En 1341 h.l, les wahhabites s’en sont pris aux pélerins yéménites désarmés. Ils leur ont d’abord assuré la vie sauve puis les ont assassinés froidement par la suite et seuls deux survivants purent témoigner du massacre. En 1344, les wahhabites ont assassiné un certain nombre de pèlerins égyptiens à Mina après avoir considéré leur adoration interdite.

En 1407, le régime saoudien a assassiné des centaines de pèlerins iraniens, aux cris de certains religieux wahhabites: «tuez les zoroastriens, tuez les associationistes!». En 1386 (2007), les wahhabites ont pris a parti un autobus de pèlerins chiites bahreïnis en les insultant: «chiens de chiites»…

   Nous nous contentons de citer quelques autres crimes commis par les wahhabites: assassinats de jordaniens en 1343, assassinat de 1500 chiites endeuillés pour l’Imam Moussa Kazem paix sur lui en 1426 à Kazemayn, crimes perpétrés par les talibans wahhabites en Afghanistan contre la population chiite de Kandahar et Mazar Sharif, les attentats terroristes contre la population d’Ahwaz en 2005, attentat contre la Mosquée de Baratha à Bagdad en 2006, attentat contre le mausolée de Askariyain à Samarra en 2006, etc…  

 

Texte de la traduction de la note du renseignement sur les origines historiques du wahhabisme

 

Articles relatifs:

Front antisioniste: justice et pureté contre impureté du compromis avec la barbarie

Les mémoires de Sir Humprey et son rôle dans la formation de l’idéologie wahhabite

Le non-dit du traitement institutionnel de la question de l’Islam en Occident

Géopolitique (1): pour un renouveau de la géopolitique islamique

Complot, conspiration et conspirationnisme: les mots qui fâchent

Introduction animée à la géopolitique du pétrole

Guerre médiatique: guerre pour les âmes

Méthode d’argumentation des wahhabites

Géopolitique (2): pétrole

Sources:

Voir le texte des mémoires de Sir Humphrey en français:

http://www.scribd.com/doc/26953825/Confessions-d-un-espion-britannique-et-l-hostilite-britannique-contre-l-islam

Forum contre le wahhabisme:

http://salafisme-wahhabisme.weshforum.com/

Articles de René Naba sur oumma.com:

http://oumma.com/L-Arabie-saoudite-face-au-double,5385

http://oumma.com/L-Arabie-saoudite-face-au-double,5398

Autres:

http://www.wakeupfromyourslumber.com/node/7561

http://web.archive.org/web/20040629002615/http://www.thewahhabimyth.com/

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)