• Nombre de visites :
  • 457
  • 3/11/2010
  • Date :

Russie/Otan: "tourner la page"

dmitri medvedev

   Le secrétaire général de l’Otan Anders Fogh Rasmussen a invité aujourd’hui la Russie et l’Alliance atlantique à oublier les fantômes du passé en vue d’un prochain sommet les réunissant, alors qu’il cherche à persuader Moscou de participer à un système de défense antimissile.

"Je pense que le sommet va envoyer un message clair au peuple russe. L’Otan ne considère pas la Russie comme un ennemi. Nous voyons la Russie comme un partenaire d’importance stratégique", a déclaré à la presse M. Rasmussen, après s’être entretenu à Moscou avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Le "sommet est une véritable occasion de tourner la page une bonne fois pour toute, d’oublier les fantômes du passé", a-t-il ajouté, évoquant son ancien ennemi de la guerre froide.

   Le Président russe Dmitri Medvedev doit se rendre à Lisbonne le 19 novembre pour participer à une réunion du Conseil Otan-Russie au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement dans la foulée d’un sommet allié prévu les 19 et 20 novembre dans la capitale portugaise.

Le secrétaire général est également revenu sur le projet de défense antimissile que les membres de l’Alliance souhaitent créer afin de protéger le territoire et les populations européennes de l’Otan des missiles à courte ou moyenne portée, et où l’Otan souhaite la coopération de la Russie.

   "L’Otan essaye de développer un système de défense antimissile (...) et nous voudrions vraiment coopérer avec la Russie en ce sens", a-t-il ajouté. Mais "nous ne voulons pas imposer une architecture de défense antimissile spécifique pour la Russie", a-t-il précisé. La Russie se montre pour l’instant prudente face à ce projet et ne s’est pas encore prononcée sur son éventuelle participation.

Source: Lefigaro.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)