• Nombre de visites :
  • 1781
  • 7/11/2010
  • Date :

La menace plane

la première guerre mondiale

   Le conflit généralisé n’est pas une surprise pour l’Europe de 1914: la menace plane depuis les crises de 1905 (Tanger) et de 1911 (Agadir) entre la France et l’Allemagne, puissances coloniales qui se disputent l’Afrique. Chaque pays a engagé une véritable course aux armements et au renforcement de ses effectifs militaires.

Ainsi, la Grande-Bretagne, dans le domaine naval, fait face à la montée en puissance de la flotte de guerre allemande de l’amiral von Tirpitz, laquelle doit être l’instrument de la Weltpolitik («politique mondiale») de Guillaume II.

   Ainsi, la France fait passer le service militaire à trois ans, en 1913. Cependant, le caractère limité des crises de Tanger et d’Agadir montre que l’Europe n’est pas prête à entrer en guerre uniquement pour le partage de l’Afrique.

Certes, des enjeux proprement impérialistes existent en arrière-fond, tel l’antagonisme anglo-allemand sur les mers et dans l’Empire ottoman, qui détermine le choix britannique de l’Entente cordiale avec la France, en 1904. Mais ils ne sauraient, à eux seuls, expliquer pourquoi les puissances européennes choisissent, en juillet 1914, de risquer la guerre généralisée.

Source: Memo.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)