• Nombre de visites :
  • 1105
  • 19/12/2010
  • Date :

Silencieusement

seul

Seul

Au creux de l’huître

Je me mêlais à une goutte de pluie

Dans le vain espoir

De devenir une perle

J’ignorais

Que derrière le mur de mon cœur

La mer séchait silencieusement.

Siãvosh Kasrãi

Traduit par Rouhollãh Hosseini

 

Poésie relative:

Impasse

 

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)