• Nombre de visites :
  • 1205
  • 20/12/2010
  • Date :

Les survivants

les survivants

Ce minuit-là

Ils ont fait irruption

Ils ont tué six personnes

Ils ont tout vu

Ils ont tout détruit

Ils n’ont rien trouvé

Sept personnes

Sont alors sorties

Comme les larmes de ma mère

Ils ont disparu

Dans le voile noir de la nuit

Et maintenant

Tout près de la fenêtre

Une veuve

Se tient seule.

Siãvosh Kasrãi

Traduit par Rouhollãh Hosseini

 

Poésies relatives:

Silencieusement

Impasse

 

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)