• Nombre de visites :
  • 483
  • 2/1/2011
  • Date :

Au-delà de dix mots

nature

 Au-delà de dix mots

le poème en a trop.

Quand il n’en a que cinq,

c’est une belle quinte,

et quand il en a quatre,

alors là, je m’éclate!

Mais quand il en a trois,

c’est un plaisir de roi,

quand il en reste deux

je deviens amoureux

et s’il n’en reste qu’un

c’est donc un mot divin!

Michel Conrad

Source: Sites.google.com

Poésie Relative:

Dans l’avenir, peut-être

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)