• Nombre de visites :
  • 1647
  • 3/1/2011
  • Date :

La fin du "Siècle Américain" (9)

la mer de chine méridionale

Par Alfred W. McCoy

La Troisième Guerre Mondiale

La situation actuelle

   Au cours de l’été 2010, les tensions militaires entre les Etats-Unis et la Chine ont commencé à croître dans le Pacifique occidental, considéré autrefois comme un «lac» américain. Même un an plus tôt, personne n’aurait prédit un tel développement. De la même manière que Washington a exploité son alliance avec Londres pour s’approprier une grande part de la puissance mondiale de la Grande-Bretagne après la Deuxième Guerre Mondiale, la Chine utilise à présent les profits générés par ses exportations avec les Etats-Unis pour financer ce qui risque probablement de devenir un défi militaire à la domination américaine sur les voies navigables de l’Asie et du Pacifique.

Avec ses ressources croissantes, Pékin revendique un vaste arc maritime, de la Corée à l’Indonésie, dominé pendant longtemps par l’US Navy. En août, après que Washington eut exprimé un «intérêt national» dans la Mer de Chine méridionale et conduit des exercices navals pour renforcer cette revendication, le Global Times, organe officiel de Pékin, a répondu avec colère, en disant: «Le match de lutte entre les Etats-Unis et la Chine sur la question de la Mer de Chine méridionale a fait monter les enchères pour décider quel sera le futur dirigeant de la planète.»

   Au milieu des tensions croissantes, le Pentagone a rapporté que Pékin détient à présent «la capacité d’attaquer… les porte-avions [américains] dans l’Océan Pacifique occidental» et de diriger «des forces nucléaires vers l’ensemble… des Etats-Unis continentaux.» En développant «des capacités offensives nucléaires, spatiales et de guerre cybernétique», la Chine semble déterminée à rivaliser pour la domination de ce que le pentagone appelle «le spectre d’information dans toutes les dimensions de l’espace de combat moderne». Avec le développement en cours de la puissante fusée d’appoint Long March V, de même que le lancement de deux satellites en janvier 2010 et d’un autre en juillet dernier, pour un total de cinq [déjà mis sur orbite], Pékin a lancé le signal que le pays faisait des progrès rapides en direction d’un réseau «indépendant» de 35 satellites pour le positionnement, les communications et les capacités de reconnaissance mondiales, qui verra le jour d’ici 2020.

Pour contrôler la Chine et étendre mondialement sa position militaire, Washington a l’intention de construire un nouveau réseau numérique de robotique aérienne et spatiale, de capacités avancées de guerre cybernétique et de surveillance électronique.

   Les planificateurs militaires espèrent que ce système enveloppera la Terre dans un quadrillage cybernétique capable de rendre aveugles des armées entières sur le champ de bataille ou d’isoler un simple terroriste dans un champ ou une favela. D’ici 2020, si tout fonctionne selon son plan, le Pentagone lancera un bouclier à trois niveaux de drones spatiaux – pouvant atteindre l’exosphère depuis la stratosphère, armés de missiles agiles, reliés par un système modulaire de satellites élastique et opérant au moyen d’une surveillance totale par télescope.

   En avril dernier, le Pentagone est entré dans l’histoire. Il a étendu les opérations de drones à l’exosphère en lançant discrètement la navette spatiale non habitée X-37 B, la plaçant en orbite basse au-dessus de la planète. Le X-37 B est le premier d’une nouvelle génération de véhicules non-habités qui marqueront la militarisation complète de l’espace, créant une arène pour les futures guerres, contrairement à tout ce qui a été fait auparavant.

Source: Mondialisation.ca

Articles Relatifs:

Introduction animée à la géopolitique du pétrole             

La fin du "Siècle Américain"  (1)

La fin du "Siècle Américain"  (2)

La fin du "Siècle Américain"  (3)

La fin du "Siècle Américain"  (4)

La fin du "Siècle Américain"  (5)

La fin du "Siècle Américain"  (6)

La fin du "Siècle Américain"  (7)

La fin du "Siècle Américain"  (8)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)