• Nombre de visites :
  • 844
  • 6/1/2011
  • Date :

Moins de 4.000 morts sur les routes en 2010

le ministre de lintérieur brice hortefeux a révélé le nombre de tués sur les routes de france en 2010

   Le nombre de tués sur les routes de France métropolitaine est passé "pour la première fois" sous le seuil de 4.000 en 2010, avec 3.994 décès, soit une baisse de 6,5% sur un an, selon un bilan provisoire annoncé jeudi par le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux.

"D’après les chiffres provisoires de la Sécurité routière pour l’ensemble de l’année 2010, il apparaît que le nombre de tués sur les routes est en baisse pour la neuvième année consécutive, passant, pour la première fois, sous le seuil des 4.000", a-t-il déclaré dans un communiqué.

   Selon le ministère de l’Intérieur, cette baisse de la mortalité routière de 6,5% en 2010 correspond à "près de 300 vies épargnées en une seule année". Le secrétaire général de l’association Victimes et Citoyens, Jean-Paul Bonlarron, s’est félicité de ces "bons résultats" qui s’expliquent, selon lui, "par une mobilisation de beaucoup de personnes, institutions et associations".

Présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon, a en revanche qualifié ces résultats d’"affligeants par rapport à l’objectif de moins de 3.000 morts sur la route d’ici à 2012, un chiffre annoncé par Nicolas Sarkozy lui-même en décembre 2007, et non par les associations. "Fin décembre, annonçant cette baisse, le ministre avait relevé que ce chiffre était "à comparer aux 8.200 tués d’il y a 10 ans". Les progrès avaient connu un coup d’arrêt en 2009, avec 4.273 décès sur les routes de France, soit deux de moins qu’en 2008, stagnation inédite après sept années consécutives de baisse.

Source: Lepoint.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)