• Nombre de visites :
  • 485
  • 8/1/2011
  • Date :

La nuit

la nuit

   La nuit, parfois, nous renvoie à l’effroi de la nuit primitive, celle où les premiers hommes vivaient dans l’incertitude du retour du soleil. Parfois, elle nous renvoie au froid d’un lit, dans une maison abandonnée, où personne ne vous attend: tous nos souvenirs des jours de grand soleil ne peuvent, alors,  rien changer à cette nuit glacée, cette nuit sans amour.

Michel Conrad

Source: Sites.google.com

Proses Relatives:

Souvent

Mon homme

Moment

Ma mère

Dans le jardin

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)