• Nombre de visites :
  • 740
  • 9/1/2011
  • Date :

Encore un soldat français tué en Afghanistan

un 53e soldat français a trouvé la mort en afghanistan

   Un caporal-chef français du régiment d’infanterie et de chars de marine de Poitiers a été tué samedi en Afghanistan dans la région de Tagab. Selon la règle, c’est l’Elysée qui a donné l’information en fin de soirée, sous une forme très laconique: le soldat "a été touché par une explosion alors qu’il se trouvait à proximité de son véhicule blindé.

   " La suite du communiqué exprime les condoléances du chef de l’Etat à la famille du disparu, et se poursuit en réitérant "la détermination de la France à continuer d’œuvrer au sein de la Force Internationale d’Assistance à la Sécurité. Cette force, mandatée par l’ONU, a reçu la mission de contribuer au retour de la stabilité, au rétablissement de la paix et au développement en Afghanistan."

Peu avant minuit, l’état-major (EMA) a précisé sur son site que le caporal-chef a trouvé la mort alors qu’il guidait son VAB (Véhicule de l’avant blindé) pour exécuter un dépannage.

   Une violente explosion s’est alors produite, mais l’EMA n’était pas en mesure ce soir de déterminer sa nature, tir de roquette ou bombe bricolée. Le communiqué précise que la victime a "été touchée par la déflagration et a succombé à ses blessures. Deux de ses camarades qui opéraient à proximité ont été très légèrement blessés et deux militaires qui se trouvaient à l’intérieur du VAB ont été légèrement commotionnés."

L’identité de la victime n’a pas été annoncée, aucun élément biographique n’a été diffusé pas plus que sa photographie. L’armée de terre devrait les faire connaître dans les prochaines heures. Ce soldat est le cinquante-troisième mort français en Afghanistan depuis fin 2001.

Source: Lepoint.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)