• Nombre de visites :
  • 675
  • 28/2/2011
  • Date :

Mon enfant ne mange pas!

mon enfant ne mange pas!

   Quand un enfant refuse de manger, c’est toujours angoissant pour les parents. Voici donc 6 conseils qui peuvent vous aider:

1) Comprendre que le contexte joue beaucoup

* Il y a beaucoup de raisons tout à fait légitimes pour lesquelles un enfant peut refuser un repas, même de façon répétée:

* Son repas précédent est trop copieux.

* Il mange trop entre les repas.

* Il est fatigué ou stressé, le soir par exemple.

* Il traverse une période où il grandit moins et a donc moins besoin de manger.

* Levez tous ces doutes avant de vous dire que votre enfant "est difficile" ou pire encore, qu’il ou elle "a un problème avec la nourriture".

2) Jouer toutes les alternatives

   La grande angoisse des parents, c’est que leurs enfants refusent de manger ou qu’ils refusent certains aliments, tous les nutriments dont ils ont besoin. L’angoisse est généralement injustifiée, les enfants ne se laissant pas mourir de faim… Mais, ne serait-ce que pour vous rassurer, voici quelques suggestions d’échanges possibles:

* De la soupe, des crudités ou des purées à la place des légumes cuits

* Des compotes ou jus de fruits à la place des fruits entiers

* Des yaourts, du fromage ou autres laitages à la place du lait

* Des œufs, des laitages, ou des légumineuses, à la place de la viande.

3) Etre un peu têtu(e)

   Si votre enfant refuse les légumes par exemple, proposez-en tout de même, et à tous les repas, mais faites varier le reste: par exemple un gratin de chou-fleur avec du poisson, avec de la viande, avec des pommes de terre… Souvent, il faut présenter plus de dix fois un aliment à un enfant pour que celui-ci l’accepte. Si vous le faites avec différents accompagnements, vous augmenterez vos chances.

4) Séparer ou mélanger?

   Soyez à l’écoute de votre enfant et apprenez à le connaître. Certains enfants vont se laisser convaincre par la vieille méthode du camouflage, qui consiste à ajouter des morceaux de légumes à des plats qu’ils aiment et qui n’en contiennent normalement pas. D’autres au contraire veulent bien manger quelques bouchées de légumes, mais refuseront toute préparation où plusieurs éléments sont mélangés. Sachez-vous adapter, tant que les menus de la famille ne sont pas trop perturbés.

5) Eviter les grignotages

   Tout comme les adultes, les enfants devraient éviter de grignoter, non pour des raisons de poids comme les grands, mais parce que le grignotage risque de leur couper l’appétit. Evitez donc de leur donner à manger entre les repas, et surtout pas pour les féliciter, les calmer ou les consoler.

6) Commencer par le plus important

   Votre enfant a des préférences alimentaires et il cherche à manger ses aliments préférés plutôt que ceux qu’il aime le moins – rien n’est plus normal. Mais cela ne doit pas aller jusqu’à ne pas manger toute une catégorie d’aliments. Proposez donc des légumes (ou autres aliments que votre enfant refuse en général) en début de repas. Sa faim jouera pour vous!

Source: E-sante.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)