• Nombre de visites :
  • 1535
  • 4/5/2011
  • Date :

Le Verset de Tat-hîr (la Purification) (2)

le verset de tat-hîr

   Selon un autre récit, le Messager d’Allãh avait l’habitude de passer à la porte de la maison de Fatima chaque fois qu’il sortait pour la Prière de l’aube, et de dire: «A la Prière! O Ahl-ul-Bayt! A la Prière!.. Allãh veut seulement éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement.»

Ainsi, le Saint Coran met en évidence le rang élevé des Ahl-ul-Bayt, et insiste sur leur Pureté et leur éloignement de la souillure, des péchés et des caprices de l’âme. Leur conduite est donc un exemple à suivre. Le Saint Coran ne les a présentés de la sorte que pour attirer l’attention de la Ummah sur l’importance de leur rang et leur position exaltée, et pour lui recommander de se référer à eux afin de bien comprendre la Chari’ah, de déterminer ses statuts à travers leurs explications, et de recourir à eux en tant que critère lorsque des litiges apparaissent et que les avis divergent.

   Plusieurs Versets du Saint Coran désignent clairement les Ahl-ul-Bayt comme des Imams, des exemples à suivre par les Musulmans après le Prophète.

   Lorsque le Prophète s’appliqua pendant plusieurs mois à s’arrêter, à l’aube, devant la porte de la maison de ‘Ali et de Fatima pour les appeler à la Prière, en les désignant sous l’appellation de "Ahl-ul-Bayt", il voulait à l’évidence faire connaître l’identité de ces Ahl-ul-Bayt, expliquer la signification exacte du Verset d’Al-Tat-hîr, attirer l’attention de la Ummah sur la place de choix qu’ils occupent, et lui signifier l’obligation de les aimer, de les soutenir et de leur obéir.

En effet, Abû-l-Hamrã’, cité par Al-Tabarî, témoigne: «Pendant six mois, le Messager d’Allãh s’arrêta au niveau de la porte de ‘Alî et de Fatima, pour dire: "O Ahl-ul-Bayt ! Allãh veut éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement."»(1)

   Selon Al-Fakhr Al-Rãzî, dans "Al-Tafsîr Al-Kabîr", après la Descente du Verset coranique: «Ordonne la Prière à ta Famille, et persévère toi-même dans la Prière.» (Sourate Tãhã, 20 : 132), le Prophète allait chaque matin chez ‘Ali et Fatima, et disait: "A la Prière!" Il le fit pendant plusieurs mois.

   Selon un récit rapporté par Hammãd ibn Salma, citant ‘Ali ibn Zayd, citant Anas: «Le Prophète passa dans six mois devant la porte de Fatima chaque fois qu’il sortait pour prier, et il disait: "A la Prière! O Ahl-ul-Bayt! Allãh veut éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement."»(2)

   Ceci montre clairement l’attention soutenue du Prophète pour cette Maison bénie et sa volonté d’amener les Musulmans à bien comprendre que les occupants de cette Maison sont les siens, de qui Allãh a éloigné la souillure et qu’Il a purifiés totalement, après qu’Il lui a intimé cet Ordre:

«Ordonne la Prière à ta Famille, et persévère toi-même dans la Prière.»

(Sourate Tãhã, 20 : 132)

   Il ressort clairement de ce Verset: «O Ahl-ul-Bayt! Allãh veut éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement.», qui s’adresse aux Ahl-ul-Bayt à la deuxième personne du pluriel, au masculin et non pas au féminin (‘ankum = de vous) et Yotahirrukum = vous purifier), que les personnes visées par ce Verset sont les cinq dont les noms ont été cités plus haut, et non pas les épouses du Prophète -comme l’ont cru certains exégètes. Car s’il s’agissait effectivement des épouses du Prophète, la Parole d’Allãh se serait adressée à elles en employant le féminin: ‘ankun-na = de vous [épouses du Prophète], et Yotahirkun-na = vous purifier [vous, les épouses du Prophète].

   Ce Verset trace une voie au contenu et à la signification larges, et attire notre attention sur des vérités essentielles dans la vie islamique, afin de nous éviter de tomber dans un problème de compréhension et de manquer les desseins véritables du Livre d’Allãh, Qui a voulu fonder la Ummah sur la Pureté et l’éloignement de la souillure et du vice, et Qui a fait des Ahl-ul-Bayt l’axe et le phare de cette fondation. Car aucun autre Musulman n’a eu droit à une telle description dans le Saint Coran, et Prophète ne s’est adressé à aucun autre Musulman avec ce qualificatif, le qualificatif de la Pureté absolue et de l’éloignement des péchés et des fautes.

Notes:

1. Jãmi’ Al-Uçûl, tome IX, p. 156, rapporté d’Al-Tirmithî dans son "Çahîh", lequel cite Anas ibn Mãlik, qui dit: - «Lorsque ce Verset a été révélé, le Messager d’Allãh passait par la porte de Fatima chaque fois qu’il allait à la Prière -et ce pendant près de six mois- et il disait: "A la Prière! O Ahl-ul-Bayt! Allãh veut seulement éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement.".» Cité également par Al-Hãkim dans "Al-Mustadrak", tome III, p. 158, qui l’a qualifié de"sain" (Çahîh).

2. Taqî Al-Dîn Ahmad ibn ‘Ali Al-Maqrizî, décédé en l’an 845 de l’Hégire, "La Vertu d’Ahl-ul-Bayt", p. 21.

Source: Bostani.com

Articles Relatifs:

Le Verset de Tat-hîr (la Purification) (1)

Hadith Al-Kisã’

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)