• Nombre de visites :
  • 2227
  • 4/5/2011
  • Date :

La géographie et le climat de Bastãm

bastam

   A 7 km de Shãhroud, dans la province de Semnãn, au sud du massif de l’Alborz, se trouve la petite ville de Bastãm, qui compte moins de 8000 habitants et borde l’ancienne Route de la soie. Elle se flatte et regrette à la fois sa splendeur d’hier.

Même aujourd’hui, l’autoroute qui mène de Téhéran à cette région traverse les collines sèches, basses et rudes qui autrefois étaient parcourues par les caravanes à l’horizon blanc du Lac du sel.

   En nous retrouvant au milieu de ces collines rondes et ridées par le soleil et le vent désertique, nous éprouvons de la compassion pour les caravaniers terrorisés de temps à autre par des bandits et rebelles qui se cachaient derrière ces sphinx du Dasht-e Kavir.

Malgré sa situation géographique quasi-désertique, Bastãm possède un microclimat relativement agréable, surtout en été, bien que ses hivers soient durs et froids.

   Elle doit son aspect d’oasis aux divers Qanãts et aux nombreuses sources naturelles qui arrosent ses terres fertiles. De là, Bastãm est entourée par près de 2000 hectares de vergers, en particulier par des abricotiers mais aussi des vignobles. Dans les bazars de fruits, le raisin de Bastãm, que l’on appelle le raisin shãhroudi, est réputé comme étant de haute qualité. La fabrication du vin, courante avant la Révolution, est aujourd’hui complètement abandonnée. L’économie agricole de Bastãm est actuellement et malheureusement mise en danger par la fouille abusive des puits profonds qui menacent les eaux souterraines de cette région.

Source: Teheran.ir

Galerie Relative:

Les dromadaires de la province de Semnãn

Article Relatif:

La province de Semnān
  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)