• Nombre de visites :
  • 1008
  • 13/6/2011
  • Date :

Cheykh Marãgheï Isfahãni

cheykh maragheï

   Cheykh Owhadoddin Bin Hossayn Owhadi Marãgheï Isfahãni compte parmi les célèbres poètes et mystiques des VII et VIIIème siècles de l’hégire. Pour certains, le surnom de Owhadi, vient de Owheddine et pour d’autres de Roknoddine.

Pour certains, il est natif d’Isfahãn et pour d’autres sa ville natale est Marãgheh.

   Au début de sa carrière, il prit pour pseudonyme littéraire, le nom de Safi qu’il changea plus tard en Owhadi. Son recueil de poèmes "Jãmé Jam", fut achevé en 733 de l’hégire, alors qu’il avait 60 ans. Les premières années de sa vie se passèrent à Marãgheh; mais c’est en ãzarbãyjãn qu’il entama ses études de mysticisme, qu’il poursuivit dans différents coins du monde.

Après un temps passé à Isfahãn, la ville natale de son père, il s’en retourna en Azarbãyjãn pour se consacrer à sa carrière. C’est à Marãgheh, où il avait décidé de s’installer qu’il mourut en 738 de l’hégire.

Ses œuvres:

1. Recueil de poèmes lyriques, qui contient plus de huit mille vers.

2."Dah Nãmeh" (dix lettres) , qui est une confession amoureuse entre deux êtres épris l’un de l’autre qui communiquent leur amour à travers plus de six cents vers.

3."Jãmé Jam" recueil de poèmes avec environ cinq mille vers, écrits à la manière de "Hadighatol Haghigha" de Sanãï Ghaznavi avec toutefois une très grande particularité, le poète ayant mis plus d’un an à le composer.

Source: Teheran.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)