• Nombre de visites :
  • 682
  • 30/5/2011
  • Date :

Chez Mme de la Sablière

mme de la sablière

   En 1672, après la mort de la duchesse douairière, La Fontaine n’a plus d’emploi. L’année suivante, Madame de La Sablière l’accueille chez elle. Il y restera 20 ans, jusqu’à la mort de sa protectrice qui vit séparée de son mari. Dans son hôtel de la rue Neuve-des-Petits-Champs, elle reçoit une société brillante et assez libre.

Madame de Sévigné l’appelle assez méchamment "la tourterelle". Iris est le nom que lui réserve La Fontaine dans ses vers. La Fontaine y rencontre des savants, il est passionné par les sujets scientifiques qui sont abordés.

   L’année suivante, le succès d’Alceste, opéra de Lulli est compromis par une cabale. Mme de Montespan et sa sœur Mme de Thiange conseillent à Lulli de changer de librettiste et de  remplacer Quinault par La Fontaine. Lulli accepte à contre cœur semble-t-il...

La Fontaine travaille quatre mois sur l’opéra Daphné, sans satisfaire Lulli. Il abandonne. C’est l’origine du poème satirique Le Florentin... (rare colère de La Fontaine).

   La même année, en 1674, paraissent sans privilège ni permission, les Nouveaux Contes de Monsieur de La Fontaine. Ils sont plus licencieux que les précédents et mettent en cause des moines, sœurs.... La vente en est interdite l’année suivante.

La Fontaine vend sa maison natale de la rue des Cordeliers à Château-Thierry, à Antoine Pintrel "gentilhomme de la grande vénerie du roi" en 1676. Cela lui permet de s’acquitter de ses dettes.

   En 1678 et 1679 paraissent deux nouvelles éditions des fables:

• L’édition de 1678,  ajoute à celle de 1668 les nouveaux livrets qui  correspondent aux livres 7 et 8 de nos éditions actuelles.

• Celle de 1679, les livrets qui correspondent aux livres  9, 10 et 11 des éditions modernes.

Ces 87 fables nouvelles sont dédiées à Mme de Montespan, maîtresse du roi, avec des messages concernant les grands problèmes de l’époque.

   Vers 1680, Mme de La Sablière, abandonnée par son amant La Fare se consacre à la dévotion et au soin des malades. Elle déménage et loge La Fontaine dans une petite maison proche de la sienne. Poète reconnu, les membres de l’Académie Française l’élisent comme successeur au fauteuil de Colbert le 15 novembre 1683, mais le roi retarde la réception officielle. Elle est effective le 2 mai 1684 et La Fontaine occupe le fauteuil N°24. La réception  de Boileau a lieu le 1er juillet de la même année. Le roi avait attendu cette élection pour rendre officielle celle de La Fontaine

En 1685 sont édités les Ouvrages de prose et de poésie des sieurs de Maucroix et de La Fontaine.

Source: La-fontaine-ch-thierry.net

Articles Relatifs:

La vie a Paris

La Fontaine et Fouquet

Biographie de Jean de La Fontaine (2)

Biographie de Jean de La Fontaine (1)

Le laboureur et ses enfants

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)