• Nombre de visites :
  • 861
  • 4/7/2011
  • Date :

Les guerres des Parthes avec Rome

l’empire parthe

    En s’attaquant à l’Arménie vers ~110, Mithridate II affronte les Romains, avec lesquels les Parthes connaîtront trois siècles de tensions et de conflits intermittents.

Les Parthes désirent accéder à la Méditerranée en conquérant la Syrie, qui devient une province romaine avec Pompée, alors que Rome est attirée par les territoires orientaux des

   L’Euphrate marque la frontière entre les deux ennemis. En ~54, le général Crassus subit une lourde défaite à Carrhae (aujourd’hui Harrãn), en tentant de prendre la Mésopotamie. Quelques années plus tard, la Syrie et la Judée sont ravies par les Parthes et vite reprises par les Romains. Le terrain d’affrontement se déplace alors en Arménie, état-tampon dont le contrôle devient l’enjeu de guerres comme de manœuvres politiques.

En ~36, Antoine y mène une campagne qui s’achève par un désastre (il aurait perdu trente-cinq mille hommes) et qui lui coûtera la vie; puis, sur le trône d’Arménie, Romains et Parthes placent, en alternance, des princes qui leur sont soumis.

   Mais l’Empire parthe doit faire face à d’autres problèmes. A l’est, des tribus iraniennes venant d’Asie centrale s’installent en Afghanistan, en Asie centrale et en Inde: elles adoptent le Bouddhisme et fondent, au Ier s., l’Empire Kushan.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, P. 46.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)