• Nombre de visites :
  • 1756
  • 12/7/2011
  • Date :

Les mérites de la science selon le Prophète Mohammad

livre

«Recherchez la science, serait-ce en Chine, car la recherche de la Science est une obligation assignée à tout Musulman.»

Rapporté par Al-Bayhaqî et d’autres en citant le témoignage d’Anas.

«La sagesse est l’objet de recherche du Croyant. Il la prend là où il la trouve.»

"Bihãr Al-Anwãr": 2/25, citant le témoignage d’Anas.

«Le Savoir consiste en des coffres dont les clés sont la question. Posez donc des questions, qu’Allãh vous entoure de Sa Miséricorde, car IL récompensera quatre catégories de personnes: le questionneur, le locuteur, l’auditeur et celui qui les aime (les trois catégories).»

"Bihãr Al-Anwãr": 77/144; "Tuhaf Al-’Uqûl": 41.

«Une science dont on ne se sert pas équivaut à un trésor dont on ne dépense pas.»

"Charh Al-Chihãb": 132, No. 205

«L’économie dans la dépense, c’est la moitié des moyens de subsistance, se montrer aimable avec les gens, c’est la moitié de la Raison, et poser une bonne question à bon escient, c’est la moitié du Savoir.»

Rapporté par Al-Bayhaqî, Al-’Askarî, Al-Daylamî et par bien d’autres

«Deux choses bizarres supportez-les: un mot de sagesse qui sort de la bouche de quelqu’un d’insensé, acceptez-le; et un mot insensé qui sort de la bouche d’un sage, pardonnez-le-lui.»

"Al-Amãlî" d’al-Cheikh Al-Tûcî: 2/202; "Al-Khiçãl": 1/33-34.

«Que je ne sois pas béni par le lever du soleil d’un jour qui se serait écoulé sans que je ne m’y enrichisse d’un savoir qui me rapprocherait d’Allãh, le Très-Haut.»

Rapporté par Ibn ’Adî et Al-Tabarãnî.

«Aspire à devenir demain un savant, un étudiant, un auditeur ou quelqu’un qui aime ces derniers, et ne sois pas le cinquième (aucun de ces quatre types d’homme), car cela équivaudra à ton anéantissement.»

Rapporté par Al-Bayhaqî et par Ibn ’Abd-ul-Bir.

«Acquérez le savoir et enseignez-le aux gens.»

Rapporté par Al-Bayhaqî.

«Quiconque garde pour lui un savoir qu’il a acquis, sera bridé avec un mors de feu le Jour du Jugement.»

Rapporté par Abû Dâwûd, Al-Tarmathî et par bien d’autres.

«Dormir en sachant vaut mieux que prier en ignorant.»

Rapporté par Abû Na’îm en citant le témoignage de Salmãn.

«Lorsque l’homme meurt, il sera coupé de tous ses actes, à l’exception de trois: une aumône à source renouvelable (çadaqah jâriyah), un savoir utile ou un bon fils qui prie pour lui.»

Rapporté par Abû Dâwûd, Al-Tarmathî, Al-Nasã’î et Al-Bokhãrî dans "Al-Adab Al-Mufrad".

Articles Relatifs:

L’amour de ce monde selon le Prophète Mohammad

La bonne foi en Allãh selon le Prophète Mohammad

Corruption du cœur & bonté du cœur selon le Prophète Mohammad

La piété selon le Prophète Mohammad

Le Do’ã’ (la prière de demande) selon le Prophète Mohammad

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)