• Nombre de visites :
  • 355
  • 22/7/2011
  • Date :

Grèce: 109 Mds € "pour rien" (M.Le Pen)

grèce
Encore 109 milliards d’euros d’argent public dépensés pour rien": la présidente du Front national, Marine Le Pen, a jugé vendredi que le nouveau plan d’aide à la Grèce est "une très mauvaise nouvelle" pour le contribuable français et ne sauvera pas la zone euro, "déjà en faillite".

   "Le nouveau plan d’aide à la Grèce est une bonne nouvelle pour les marchés financiers, mais une très mauvaise nouvelle pour les contribuables français", estime la patronne du parti d’extrême droite dans un communiqué, où elle défend "une sortie concertée de l’euro".

Selon Marine Le Pen, ce plan "signe l’entêtement de la Caste dirigeante à vouloir sauver à tout prix un euro devenu synonyme d’endettement, chômage, et précarité".

   Les 109 milliards d’euros, "(jetés) dans le trou sans fond de la dette grecque", "ne sauveront pas une zone euro déjà en faillite" et "viendront en partie alourdir la dette publique de la France", ajoute la présidente du FN.

La zone euro a mis jeudi sur la table un nouveau plan d’aide de près de 160 milliards d’euros pour sauver la Grèce et empêcher une contagion de la crise de la dette, au risque toutefois de provoquer un défaut de paiement du pays et de briser un tabou.

   Ce deuxième plan d’aide courant jusqu’à fin 2014 sera dans le détail composé d’environ 109 milliards d’euros de prêts de l’Europe et du Fonds monétaire international, même si la répartition entre les deux ensembles n’a pas encore été décidée. Le reste doit venir des banques, assureurs et fonds d’investissement qui ont prêté de l’argent à la Grèce.

Source: AFP

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)