• Nombre de visites :
  • 531
  • 23/7/2011
  • Date :

Le temps des épreuves 

les gardiens de la révolution

  Les premières années de la République sont sombres et difficiles. Les anciens partisans du shãh sont emprisonnés ou condamnés à mort, puis des campagnes de plus en plus violentes sont menées contre les politiciens de gauche, le parti communiste, les Fédayines et les Modjahédines du peuple, le Front national, les intellectuels.

En 1979, sont créés «les Gardiens de la Révolution», une force militaire qui s’illustra dans la guerre Iran-Irak, et qui servit également à maintenir l’ordre islamique dans la rue.

   Des grèves, l’inexpérience politique et les bouleversements politiques bloquent ou freinent l’économie et la marche du pays. Bani-Sadr, premier président, est limogé en 1981: accusé de s’opposer au clergé, il se réfugie en France. La même année une bombe fait 74 morts parmi les membres du Parti de la République islamique. De 1980 à 1984, une guerre civile déchire le Kordestãn, et voit s’affronter les forces gouvernementales et les combattants kurdes (les peshmergas). Les relations internationales sont également tendues et critiques. En novembre 1979, des étudiants envahissent l’ambassade américaine de Tehran.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, P. 69

Articles Relatifs:

La Révolution et la République islamiques  

Foucault et la Révolution Islamique d’Iran (4)

Foucault et la Révolution Islamique d’Iran (3)

Foucault et la Révolution Islamique d’Iran (2)

Foucault et la Révolution Islamique d’Iran (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)