• Nombre de visites :
  • 288
  • 26/7/2011
  • Date :

Nouveau sommet historique pour l’or 

or

  Le cours de l’or a poursuivi lundi son envolée en se hissant pour la première fois au-dessus de 1.620 dollars l’once, alors que l’enlisement des discussions aux Etats-Unis sur le relèvement du plafond de la dette américaine exacerbait la nervosité des marchés.

Le cours de l’once d’or a grimpé jusqu’à 1.624,07 dollars sur le marché au comptant en début d’échanges asiatiques, un nouveau record.

L’or, valeur refuge par excellence

   "Les investisseurs se tournent vers l’or, valeur refuge par excellence, car ils cherchent à échapper au risque d’un possible défaut de paiement aux Etats-Unis, ou en tout cas à une dégradation de la note du pays (par les agences de notation) si les choses restent en leur état actuel", soulignait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

   Après le relatif soulagement apporté par l’accord jeudi en Europe sur un nouveau plan d’aide à la Grèce, les investisseurs reportaient en effet leur attention sur l’autre problématique du moment: la dette américaine.

Dettes aux États-Unis et en Europe poussent l’or à des sommets

Les élus du Congrès américain ont à nouveau tenté dimanche de parvenir à un accord sur le relèvement du plafond de la dette, mais sans succès. Un compromis doit être trouvé avant le 2 août, faute de quoi un défaut de paiement menacerait le Trésor américain, ce qui ébranlerait fortement les marchés financiers.

   Par ailleurs, les opérateurs continuaient de s’interroger sur la solvabilité de la Grèce et l’efficacité du plan de sauvetage européen adopté la semaine dernière. Malgré ce plan, l’agence de notation américaine Moody’s a dégradé la note de la Grèce lundi, plaçant le pays à un cran du défaut de paiement. Elle estime que le pays, sous perfusion internationale, ne sera pas en mesure de rembourser intégralement ses créanciers.

Source: Lefigaro.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)