• Nombre de visites :
  • 946
  • 28/7/2011
  • Date :

Tout sur le plus sucré des fruits rouges (1) 

cerises

  Petit fruit à noyau, de forme sphérique, de couleur généralement rouge plus ou moins foncé, plus rarement jaune. Le pédoncule, la queue de la cerise, est long. Sur le plan botanique c’est une drupe.

Histoire

   Les populations européennes connaissaient et consommaient depuis au moins le IVe millénaire av. J.-C., une variété de cerise autochtone, celle du merisier sauvage. La sélection permettant peu à peu de sélectionner ceux aux fruits les plus gros et les plus sucrés, les plus précoces ou les plus succulents. Le grand gastronome romain Lucullus est le premier à en avoir parlé.

Selon la légende il aurait rapporté la «perle rouge» à Rome au retour de sa campagne contre le roi du Pont Mithridate VI vers 70 av. J.-C. Considérant que certaines variétés de cerise moderne sont originaires d’Asie Mineure, cela peut être vraisemblable. Par ailleurs, le nom italien de la cerise, ciliegia rappelle effectivement le nom de la région de Cilicie, en Asie Mineure. Cependant le cerisier était déjà connu des Grecs qui le nommaient kerasion, d’après la ville aujourd’hui appelée Giresun ou Cerasonte.

   Les cerises sauvages étaient déjà consommées sous l’Antiquité et les cerisiers commencèrent à être cultivées au Moyen Age. Au 18ème siècle, Louis XV, grand amateur de cerises, encouragea la culture et le développement des nouvelles variétés.

Bienfait

   La cerise est le plus sucré des fruits rouges et donc aussi le plus énergétique: elle fournit environ 68 kcal/100 g. A noter que les variétés "acides" (amarelle, griotte), surtout utilisées en produits transformés sont moins sucrées et donc un peu moins caloriques.

Une portion de 125 g de cerises permet de couvrir 20 à 30 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine C et 25 % de l’apport quotidien recommandé de provitamine A, ou carotène. Ces vitamines ont des propriétés anti-oxydantes, c’est-à-dire qu’elles limitent les effets néfastes des radicaux libres sur les cellules.

   Riches en eau et en potassium (250 mg/100 g), les cerises ont des propriétés diurétiques et leurs fibres stimulent le fonctionnement intestinal.

Pour une meilleure digestion, il est conseillé de bien les mastiquer et de ne pas boire trop d’eau en même temps. Sinon, dégustez-les cuites: leurs fibres sont alors très attendries.

   Enfin, sachez qu’une étude réalisée aux États-Unis a montré que le jus de cerise joue un rôle anti-bactérien, qu’il peut neutraliser l’activité enzymatique aboutissant à la formation de plaque, prélude à la carie dentaire...

Sources:

1001fruits.net

Cuisine.journaldesfemmes.com

Articles Relatifs:

Tout sur le cacao (2)

Tout sur le cacao (1)

Tout sur un petit fruit (2)

Tout sur un petit fruit (1)

Tout sur un fruit de forme ovale (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)