• Nombre de visites :
  • 1395
  • 2/8/2011
  • Date :

Étudiantes tuées: enquête en France

france

   La police française s’est vu confier la tâche d’enquêter pour localiser le domicile des deux étudiantes tuées en Argentine, en vue de l’ouverture éventuelle d’une enquête préliminaire en France sur ces meurtres, a-t-on appris de sources concordantes.

L’Office central de répression des violences aux personnes (OCRVP) de la police judiciaire française est chargé de cette tâche, a-t-on dit de source policière.

   "La police enquête pour déterminer le domicile des victimes. Aucune enquête préliminaire n’a été ouverte pour l’heure", a-t-on ajouté de source judiciaire.

"En vertu du principe de compétence territoriale, c’est le domicile des victimes qui déterminera quel parquet ouvrira une éventuelle enquête préliminaire", a-t-on ajouté.

   Les deux jeunes femmes françaises, Cassandre Bouvier et Houria Moumni, étudiaient à Paris. Les parents de la première vivent dans le Val d’Oise.

La justice française peut ouvrir des enquêtes quand ses ressortissants sont victimes d’actes criminels à l’étranger. Cela a récemment été le cas pour l’attentat de Marrakech du 28 avril, ou lors de la mort de deux otages d’Aqmi, Vincent Delory et Antoine de Léocour, tués au Mali en janvier lors d’une opération visant à les libérer.

Source: AFP

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)