• Nombre de visites :
  • 713
  • 16/8/2011
  • Date :

Les devoirs des parents et les droits des enfants

une famille

   Quand un employé, moyennant un salaire, travaille pour un employeur, ce dernier a l’obligation et le devoir de lui payer ce salaire et, lui, a le droit de l’exiger.

   On appelle devoirs les actes que l’homme se doit d’accomplir et droits la faculté de disposer de ces actes ou d’en bénéficier; ainsi, dans l’exemple présent, si l’employeur refuse de payer le salaire l’employé peut l’exiger et défendre son droit. Etant donné que l’homme n’a pas été créé pour vivre éternellement en ce monde et que, bon gré mal gré, il doit, un jour le quitter, te Seigneur, pour perpétuer le genre humain, a instauré la procréation; c’est-à-dire que, le Tout-Puissant a équipé l’homme dans ce but. Il a prédisposé ses désirs, ses sentiments en vue de la reproduction de l’espèce.

C’est à la suite d’une telle préparation, d’une telle prédisposition divine que l’homme considère son enfant comme une part de lui-même; c’est pour cette raison qu’il identifie sa survie à la sienne et uvre sans arrêt pour son bien-être et son bonheur.

   Les souffrances qu’il endure, les obstacles qu’il franchit sont en rapport avec cet être procréé dont l’anéantissement lui apparaît comme signifier le sien. Ainsi, dans son comportement même l’homme révèle qu’il observe les décrets divins et obéit aux injonctions du Seigneur concernant la survie de l’espèce humaine.

Il est donc du devoir des parents - cette obligation étant à la fois morale et religieuse - de se soumettre aux ordres de Dieu en formant, éduquant, delà meilleure façon possible, leurs enfants. Les parents sont aussi dans l’obligation d’élever des enfants dignes et capables, de défendre leurs droits et de favoriser l’exercice de ces droits.

   Nous allons évoquer une partie des devoirs qui incombent aux parents:

1- Il leur faut, dès le premier jour où l’enfant comprend les intentions ou propos de ses parents, lui inculquer les bases morales et les qualités nécessaires; l’enfant doit être éduqué de telle sorte qu’il ne craigne pas les superstitions, qu’il évite les mauvaises actions et les actes contraires à la pudeur ou à la vertu.

Les parents doivent se garder, en leur présence, de mentir, de médire, d’injurier ou de blasphémer; au contraire, ils doivent donner le bon exemple pour qu’ils deviennent vertueux et pleins de qualités. En effet, en se montrant sérieux, persévérants, justes, humains, les parents peuvent transférer à leur enfant - suivant la loi du «transfert de la morale» - leurs qualités, leur comportement estimable; ainsi, ils leur permettent d’éviter la voie du mal, de l’égoïsme et de l’injustice.

2- Il leur faut subvenir aux besoins alimentaires, matériel et autres de leurs enfants jusqu’à l’âge de raison de ces derniers. De plus, ils doivent soigner leur hygiène pour qu’ils acquièrent un corps sain, un esprit disposé et une constitution solide; c’est-à-dire, pour qu’ils soient aptes à recevoir une bonne éducation.

3- Quand il est apte à être instruit en général, vers la septième année, les parents doivent le remettre à un instituteur capable qui se charge de le former à bonne école, de lui affiner l’esprit, de lui purifier l’âme, de l’éduquer moralement.

4- Quand l’enfant atteint un âge qui lui permet de participer aux réunions familiales et publiques, les parents doivent l’emmener avec eux pou qu’il apprenne les coutumes qu’il faut observer en société et pour qu’il rencontre des personnes de qualité.

Source: TABATABAI. M.H, Introduction à la connaissance de l’Islam, Traduit par khaliji, éd. La compagnie de la publication internationale, Téhéran, PP.123-124.

Articles Relatifs:

De la désobéissance envers les parents

Devoirs de l’homme envers ses parents

Le devoir de l’homme envers Dieu

Le sens du devoir

Mère

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)