• Nombre de visites :
  • 705
  • 19/8/2011
  • Date :

Le temps

prière

   Chacune des prières de midi et celle de l’après-midi ont un temps particulier et commun. Le temps propre à la prière de midi commence à partir de midi et dure jusqu’à la fin de la prière; si quelqu’un, par inadvertance, accomplit sa prière de l’après-midi à cette heure là, sa prière est nulle.

Le temps propre à la prière de l’après-midi c’est lorsqu’il reste juste le temps nécessaire pour effectuer cette prière avant le coucher du soleil.

   Si, quelqu’un, jusque-là, n’a pas fait la prière de midi, sa prière de midi est annulée et il doit faire sa prière de l’après-midi. Entre le temps propre à la prière de midi et le temps particulier à la prière de l’après-midi, il y a le temps commun aux deux prières. Si, quelqu’un, par erreur, accomplit au cours de ce temps intermédiaire sa prière de l’après-midi avant celle de midi, sa prière est correcte; après l’avoir accomplie, il doit accomplir sa prière de midi.

Les prières du coucher et du soir ont aussi, chacune, un temps propre et commun. Le temps particulier pour la prière du coucher commence au début du coucher du soleil et dure le temps qu’il faut pour réciter les versets et faire trois génuflexions.

Le moment propre à la prière du soir c’est le temps qui reste avant minuit, pour accomplir la prière du soir. Si quelqu’un, jusqu’à ce moment, n’a pas fait sa prière du coucher il doit d’abord faire la prière du soir et ensuite faire la prière de la fin du jour (du coucher).

   Entre le temps propre à la prière de la fin du jour et le temps propre à la prière du soir, il y aie temps commun à ces deux prières. Si, quelqu’un, au cours de ce temps intermédiaire, accomplit par erreur, la prière du soir avant celle de la fin du jour, sa prière est correcte; il doit accomplir la prière de la fin du jour après avoir récité l’autre.

Le temps de la prière du matin est valable de la première aube jusqu’au lever du soleil.

Source: TABATABAI. M.H, Introduction à la connaissance de l’Islam, Traduit par khaliji, éd. La compagnie de la publication internationale, Téhéran, PP.156-157.

Articles Relatifs:

De la purification symbolique (tayammum)

De la grande ablution ou la purification corporelle (Qosl)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)