• Nombre de visites :
  • 928
  • 19/8/2011
  • Date :

Les peintures murales

peinture murale. palais chehel sotun, isfahan, xviiie s.

    Si la peinture s’est surtout développée dans les livres, des palais étaient ornés de peintures murales exécutées sur du stuc. En Iran, des fragments de peintures murales du IXe s. ont été retrouvés dans un palais de Neyshãbur et dans les anciens palais des Ghaznavides (XIe-XIIe s.), en Afghanistan.

Depuis le XVIIe s., les palais et les riches maisons sont fréquemment décorés avec des images narratives, des scènes de genre ou des portraits, comme au palais Chehel Sotun à Isfahãn.

   La miniature persane influença aussi la peinture murale des cafés. Apparus au XVIe s., ils formèrent de véritables rendez-vous culturels, où l’on pouvait entendre de la musique et des poésies. Généralement anonymes, les peintres illustraient sur les murs des scènes du Livre des rois, l’histoire de Yussuf et Zuleykhã ou la vie des Imams, dans une esthétique populaire.

A l’époque qãjãre (1779-1925), des artistes ont créé de vastes scènes religieuses, peintes ou exécutées en céramique sur les murs des hosseyniyehs, des cafés ou des mausolées.

   Ces images sont liées à la vénération chiite des Imams et à la commémoration du martyre de l’Imam Al-Hussayn. Elles ne peuvent être considérées comme des «icônes», au sens chrétien du terme, et elles constituent une entorse relative à l’interdit musulman de la figuration à caractère sacré. Dès les années 1980, la Révolution islamique a donné naissance à un autre type de peinture murale, d’une esthétique plus réaliste et idéologique. Sur des murs ou des façades d’immeubles, ont été représentés les Guides de la Révolution, les martyrs de la guerre Iran-Irak, des slogans anti-américains ou le combat des Palestiniens contre l’occupation israélienne.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, PP.165-166. 

Articles Relatifs:

L’esthétique

Technique des miniatures 

L’influence du naturalisme européen

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)