• Nombre de visites :
  • 846
  • 30/8/2011
  • Date :

Le dénigrement (2) 

alexis carrel

  Le célèbre savant Alexis Carrel écrit:

«La méthode la plus efficace pour rationaliser nos actions consiste à établir minutieusement tous les matins notre emploi du temps quotidien, et à en étudier les résultats le soir venu.

   Tout comme nous prévoyons de faire telle ou telle chose déterminée à telle ou telle heure, et de l’achever aussi à telle heure fixée d’avance, de manger telle chose, d’obtenir telle somme, d’écouter telle musique, et de voir telle personne..., de même nous devons programmer d’être utile à autrui, d’agir en toute équité dans toutes nos affaires.

La bassesse morale est détestable aussi bien que la saleté corporelle. Nous devons débarrasser nos esprits de leurs souillures comme nous nettoyons nos corps.

   Certains ont pris l’habitude de faire des exercices physiques avant et après le coucher pour garder leur forme. Il n’en est pas moins important de consacrer quelques minutes de notre temps à exercer notre sens moral, et nos facultés spirituelles et psychologiques.

En méditant sur l’attitude que nous devons observer, et en veillant à ne pas nous écarter de l’application du programme prévu, nous pourrons donner une impulsion à notre esprit et notre volonté. Et grâce à cet ordre, un nouveau domaine insoupçonné jusqu’ici se dégagera au fond de l’âme, dans lequel chacun pourra se voir seul sans voile aucun.

   Notre succès dans l’application des impératifs de la vie est lié à notre vie intérieure. Tous les hommes, pauvres ou riches, vieux ou jeunes, lettrés ou analphabètes, doivent inscrire dans leur esprit, leurs actions quotidiennes bonnes et mauvaises, comme I commerçant tient à jour son registre des achats, des ventes, et des dépenses ou comme le savant qui classe ses notes avec une infinie précaution. En appliquant patiemment ces méthodes pédagogiques, nous transformerons nos esprits et même nos corps.»

On demanda à un grand homme: Qu’y a-t-il de plus difficile et de plus facile? Il répondit: le plus difficile est de se connaitre soi-même, et le plus facile est de critiquer les autres et de les dénigrer.

Source: MOUSSAVI LARI. M, Problèmes moraux et psychologique, traduit par Nahid Chahbãzi, éd: Daftar-é-Nachr-é-Farhang-é-islãmi, Téhéran, 2003, PP.82-83.

Articles Relatifs:

Le dénigrement (1)

Les préjudices du pessimisme (2)

Les préjudices du pessimisme (1)

Le pessimisme (2)

Le pessimisme (1)

L’hypocrisie

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)