• Nombre de visites :
  • 725
  • 5/9/2011
  • Date :

Dites: «Aahhhh!»

dites: «aahhhh!»

   Étonnante complicité entre ces deux espèces du Pacifique Nord. Perché sur le museau d’un lion de mer en pleine sieste câline, cet huîtrier paraît sur le point d’extraire quelque chose de la gueule de sa compagne. Une arête, peut-être? Ce qui serait normal, étant donné que ces grosses otaries ne se nourrissent que de poisson; mais très altruiste de la part de cet oiseau de mer, puisqu’il ne se nourrit, lui, que de coquillages. A moins, bien sûr, que la femelle ne soit en train de japper sur cet impudent qui s’apprête à la confondre avec une huître. Une seule chose paraît certaine dans cette scène: il en faudrait bien plus pour troubler la quiétude de son mâle.

Source: Lefigaro.fr

Articles Relatifs:

Villa pieds dans l’eau

Cavalcade italienne

Historique

Irene moins déchainée

En silence…

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)