• Nombre de visites :
  • 1862
  • 15/9/2011
  • Date :

La femme comme un être humain (1)

une femme musulmane

   L’Islam considère la femme comme un être humain à part entière. Parmi les signes qui montrent que Dieu a honoré la femme et qu’il lui a assignée un rôle dans la société, il y’a le fait qu’il lui a attribué des responsabilités entières et complètes sur les affaires religieuses et sociales. A titre d’exemples, nous citons parmi les devoirs de la femme dans l’Islam ce qui suit:

• La femme musulmane est redevable des obligations religieuses relatives au dogme, au culte et la bonne moralité, comme elle doit conformer ses relations quotidiennes aux enseignements islamiques.

• La femme doit être obéissante à ses parents et être bonne à leur endroit sans enfreindre pour cela les lois de Dieu. Et il n’y a pas de distinction entre elles et les hommes, dans ce domaine «Nous avons conseillé à l’être humain de la bonté envers ses parents».

Dieu dit:

وَوَصَّيْنَا الْإِنسَانَ بِوَالِدَيْهِ حَمَلَتْهُ أُمُّهُ وَهْنًا عَلَى وَهْنٍ وَفِصَالُهُ فِي عَامَيْنِ أَنِ اشْكُرْ لِي وَلِوَالِدَيْكَ إِلَيَّ الْمَصِيرُ

«Nous avons demandé à l’homme la bienfaisance envers son père et sa mère; sa mère l’a porté (subissant pour lui) peine sur peine; son sevrage a lieu à deux ans. Sois reconnaissant envers moi ainsi qu’envers tes parents, vers moi est la destination»

(Sourate Luqmãn, Verset 14)

• La femme doit apprendre ses obligations religieuses et tout ce qui est indispensable à l’acquittement de ses devoirs dans la famille et dans la société «la recherche de la science est une obligation pour tous » (Hadith).

• La femme musulmane à le devoir de n’accepter en mariage qu’un homme qui partage la même religion qu’elle et qui a une bonne moralité et honorabilité.

   Le Prophète (PSL) a dit à ce propos: «On épouse une femme pour quatre choses: pour sa fortune, pour son rang social, pour sa beauté, pour sa dévotion. Choisis la dévotion et tu ne regretteras pas»1

الرِّجَالُ قَوَّامُونَ عَلَى النِّسَاء بِمَا فَضَّلَ اللّهُ بَعْضَهُمْ عَلَى بَعْضٍ وَبِمَا أَنفَقُواْ مِنْ أَمْوَالِهِمْ فَالصَّالِحَاتُ قَانِتَاتٌ حَافِظَاتٌ لِّلْغَيْبِ بِمَا حَفِظَ اللّهُ وَاللاَّتِي تَخَافُونَ نُشُوزَهُنَّ فَعِظُوهُنَّ وَاهْجُرُوهُنَّ فِي الْمَضَاجِعِ وَاضْرِبُوهُنَّ فَإِنْ أَطَعْنَكُمْ فَلاَ تَبْغُواْ عَلَيْهِنَّ سَبِيلاً إِنَّ اللّهَ كَانَ عَلِيًّا كَبِيرًا -

 «Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection de Dieu. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand !».

(Sourate Les femmes, Verset 34).

Note:
1. Al-Sunna, T.2, P.147
Source: Mpfef.gov.ml

Articles Relatifs:

Droit à l’instruction

La situation de la femme depuis l’avènement de l’Islam

Statut de la femme avant l’Islam 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)