• Nombre de visites :
  • 858
  • 17/9/2011
  • Date :

La femme comme un être humain (2)

une femme musulmane

- «La femme doit préserver le patrimoine de son époux, elle doit être juste dans les dépenses. Cela  fait partie de ses responsabilités essentielles au sein de la famille. De même, elle ne doit autoriser aucune personne indésirable par son mari de s’introduire dans la maison».

Le prophète (PSL) a dit dans ce cas: «Vous avez un droit sur vos femmes et elles ont un droit sur vous ».

   Vos droits sur elle sont: «Que celui que vous ne désirez pas ne touche pas votre lit et qu’il ne rentre pas chez vous. Les droits qu’elles ont sur vous sont que vous soyez convenable dans leur habillement et leur nourriture ». (Rapporté par Al-Tirmdhi qui l’authentifie)

La femme est considérée comme responsable de la gestion des affaires de la famille dans la sagesse et la sincérité. Comme le dit le prophète (PSL) : «La femme est gardienne de la demeure conjugale et est responsable de son troupeau» (Rapporté par Bukhãri et Muslim dans leurs ’’Authentiques’’).

   C’est pour cela qu’il est du droit de la femme de prendre en charge, en tant que bergère, son troupeau. Ainsi, le mari n’a pas à intervenir dans les affaires qui ne sont pas de son ressort, gênant ainsi sa femme; comme dans la manière de faire le ménage, d’organiser la maison, de préparer le repas.

Dans le cas contraire, elle ressent qu’elle n’est pas considérée comme une simple servante alors qu’elle est comme l’a dit le Prophète (PSL) : «Une bergère dans la demeure conjugale responsable de son troupeau » (Dr. Marwãn Al-Qysi).

Source: Mpfef.gov.ml

Articles Relatifs:

La femme comme un être humain (1)

Droit à l’instruction

La situation de la femme depuis l’avènement de l’Islam

Statut de la femme avant l’Islam 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)