• Nombre de visites :
  • 2072
  • 21/9/2011
  • Date :

Les dénigreurs (2)

dénigreur

   Il se peut que le dénigreur ignore les conséquences de son acte vil, mais il ne pourra pas se mettre à l’abri des contre-coups de son acte? Combien en effet il s’attire d’inimitié et de réprobation! Les regrets ne serviront à rien.

Comme dit le dicton: «Ta langue est un lion, si tu l’attaches il te gardera si tu le laisses échapper, il te dévorera.»

«Beaucoup ont péri par le tranchant de l’épée, mais pas autant que ceux qui ont péri par la langue.»

   Quand on veut fréquenter les gens, il faut connaître ses devoirs et obligations envers eux, notamment considérer leurs aspects positifs et leurs actes de valeur ainsi que leur mérite. Il faut aussi se réformer en tout ce qui peut porter atteinte à la dignité d’autrui, et qui contredit le principe de l’affection, car celle-ci ne peut subsister que si elle est réciproque.

En s’habituant à la discrétion sur les défauts des amis, on consolide l’amitié. Quand on remarque un point faible chez un ami, il faut savoir choisir le moment opportun pour lui en parler, et l’inviter en aparté à se changer.

   Quand on veut édifier un ami en lui reprochant son défaut, il faut s’y prendre avec une précaution particulière de façon à ne pas le blesser.

Un fin psychologue a dit: «Vous pouvez faire comprendre à un homme qu’il se trompe, par un regard, une intonation, un geste aussi éloquemment que par des mots. Et si vous lui dites qu’il a tort, croyez-vous ainsi l’amener à penser comme vous? Non, jamais! Vous avez frappé un coup direct à son intelligence, à son jugement, à son amour-propre. Cela va l’inciter à riposter, mais ne l’amènera jamais à modifier son opinion. Vous pourrez bien ensuite lui jeter à la tête toute la logique d’un Platon ou d’un Emmanuel Kant, vous ne changerez pas la conviction de cet homme, car vous l’avez blessé.

   Ne commencez jamais en annonçant: "Je vais vous prouver cela...", "Je vais vous démontrer que..." Cela équivaut à dire: "Je suis plus malin que vous. Je vais vous faire changer d’avis.»

   Il est difficile même dans les conditions les plus favorables de corriger l’opinion de nos semblables. Alors, pourquoi élever encore des obstacles? Pourquoi vous handicaper? Si vous avez l’intention de prouver quelque chose, que personne n’en sache rien. Opérez si adroitement, si subtilement, que nul ne puisse soupçonner où vous désirez en venir.

Suivez le conseil du poète: «Enseignez sans paraître enseigner....»1

Note:

1- Dale Carnegie. "Comment se faire des amis?"

Source: MOUSSAVI LARI. M, Problèmes moraux et psychologique, traduit par Nahid Chahbãzi, éd: Daftar-é-Nachr-é-Farhang-é-islãmi, Téhéran, 2003, PP.83-84.

Articles Relatifs:

Les dénigreurs (1)

Le dénigrement (2)

Le dénigrement (1)

Les causes de la médisance et son traitement (2)

Les causes de la médisance et son traitement (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)