• Nombre de visites :
  • 2174
  • 21/9/2011
  • Date :

La lutte de l’Islam contre le pessimisme (1) 

pessimisme

  Le noble Coran a déclaré explicitement que la mauvaise opinion fait partie des péchés et a mis en garde les musulmans contre ce défaut dans ce verset:

«Ho, les Croyants! Evitez de trop conjecturer; oui, une partie de la conjecture est péché.»1

   L’Islam interdit aux gens de soupçonner sans raison valable leurs prochains: «Sont illicites au musulman, le sang de son frère musulman, ses biens, et la mauvaise opinion à son égard.»2

Tout comme il défend le transfert d’un bien d’une personne à une autre sans preuve suffisante, il ne tolère pas que l’on pense en mal des gens, qu’on les accuse de tous les défauts avant même qu’on ait établi les preuves irréfutables.

L’Emir des Croyants, que le salut de Dieu soit sur lui, a dit: «Il n’est pas juste de détruire la confiance par la suspicion.»3

   Puis il met éloquemment en évidence les dommages que peut causer cette mauvaise habitude envers autrui, en disant: «Garde- toi de la conjecture, car elle altère le culte, et alourdit la charge du péché.»4

Il conclut en ces termes: «La mauvaise opinion envers l’homme de bien est la pire des choses et la plus laide des formes de l’injustice.»5

«Celui chez qui domine la tendance à la conjecture et au soupçon détruira tous ses liens avec ses amis.» 6

   Outre l’effet néfaste qu’elle exerce sur celui qui en est habitué, la suspicion a aussi ses conséquences dévastatrices sur les dispositions morales et psychologiques des autres. La victime d’une calomnie peut en effet être entraînée à la déviation, à la corruption morale et au vice.

L’Imam ’Ali a déclaré à ce sujet: «La mauvaise opinion bouleverse les situations, et incite aux méfaits.7

   Le docteur Marden donne l’exemple de certains patrons qui soupçonnent leurs domestiques d’être- par exemple- des voleurs, au point qu’ils finissent par le devenir. La susceptibilité, même non exprimée par la parole, exerce ses ravages et empoisonne l’esprit de la personne qui en est l’objet, et le conduit au délit. 8

Rappelons de même la recommandation de l’Emir des Croyants aux époux: «Garde-toi de faire de la jalousie mal placée, car elle altère le sain, et rend suspect l’innocent.» 9

   L’homme atteint de la susceptibilité, se prive aussi de la santé du corps et de l’esprit. L’Imam a dit également: «Le soupçonneux ne connaît jamais le repos.»10

Notes:

(1) Coran, Sourate 49, Verset 12.

(2) Voir Tirmizi, Ibn Maja, Muslim, et le Musnad d’Ibn Hanbal.

(3) Nahjul-Balãgha.

(4) Ghurar ul Hikam.

(5) Ibid.

(6) Ibid.

(7) Ibid.

(8)Pirouzi-é-Fekr.

(9) Ghurar ul Hikam.

(10) Ghurar ul Hikam.

Source: MOUSSAVI LARI. M, Problèmes moraux et psychologique, traduit par Nahid Chahbãzi, éd: Daftar-é-Nachr-é-Farhang-é-islãmi, Téhéran, 2003, PP.39-41.

Articles Relatifs:

Les préjudices du pessimisme (2)

Les préjudices du pessimisme (1)

Le pessimisme (2)

Le pessimisme (1)

L’hypocrisie

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)