• Nombre de visites :
  • 928
  • 22/9/2011
  • Date :

La méditation des Signes sur lesquels le Coran attire l’attention

coran

   L’une des façons pratiques de traiter avec le Coran consiste à méditer chaque Parole d’Allãh comportant la mention Ayah (Signe), Ayãt (Signes) ou «Ne vois-tu pas». Car dans beaucoup de ses versets, le Coran attire l’attention sur la nécessité de méditer deux sortes d’Ayãt (1): les Ayãt (versets) du Coran en tant que Livre grandiose, d’une part, et les Ayãt (Signes) de l’Univers en tant qu’une Création grandiose.

Ainsi, la méditation de l’expression coranique: «On a là un signe (ou des signes) pour ...» constitue une réponse positive à l’invitation à la réflexion sur tout ce qui implante les germes de la Foi, les nourrit, les enracine et les fortifie.

   Cette expression est souvent suivie de la mention «les croyants» («on a là un signe pour les croyants»), «pour un peuple qui réfléchit», «pour un peuple qui se rappelle», «pour un peuple qui entend», «pour un peuple qui raisonne», «pour les mondes», «pour tout homme plein d’endurance et de reconnaissance». Les Ayah ou Ayãt mentionnées ainsi aident donc à développer ou à cultiver la Foi, la réflexion, le rappel, la compréhension et la reconnaissance.

Citons à titre d’illustration les Signes d’Allãh que souligne le Coran: «Et parmi Ses Signes votre sommeil, la nuit et le jour»(2), «Et parmi Ses Signes Il vous montre l’éclair avec crainte (de la foudre) et l’espoir (de la pluie)»(3), «Parmi Ses Signes, Il envoie les vents comme annonciateurs»(4), «Et parmi Ses Signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté»(5), «Et parmi Ses Signes, sont les vaisseaux à travers la mer, semblables à des montagnes».(6)

Notes:

1. Ayah signifie à la fois verset et signe. Lorsqu’il s’agit de désigner les petits paragraphes ou suites des phrases découpés qui composent une sourate (chapitre coranique) ou qui la divisent, Ayah est traduit par verset, et lorsque le Coran parle des Ayah ou Ayãt de l’Univers, on traduit ce mot par «Signe».

2. Sourate 30/23

3. Sourate 30/ 24

4. Sourate, 30/ 46

5. Sourate 30/ 21

6. Sourate 42/32

Source: Comment faire connaissance avec le Coran?, Édité et traduit en français par Abbas Ahmad al-Bostani, Publication de la Cité du Savoir, Canada, 2004.

Articles Relatifs:

Comment lire le Coran silencieux? (2)

Comment lire le Coran silencieux? (1)

Comprends le Coran complètement

Le Livre du «Bon Droit» et de la «Vérité»

Faites du Coran votre compagnon inséparable

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)