• Nombre de visites :
  • 725
  • 26/9/2011
  • Date :

La religion combat la corruption morale (1)

coran

   Le Coran décrit la réalité de la médisance en termes frappants et lapidaires:

«L’un de vous aimerait-il à manger la chair de son frère mort?...»

 (Sourate 49, Verset 12)

   Tout comme la nature de l’homme répugne à ridée-même de manger la chair d’un mort, son esprit doit avoir en horreur la médisance.

   Les grands chefs de la religion ont mis autant de force à combattre l’impiété et l’athéisme qu’à corriger et à consolider les sentiments et les qualités morales.

La Prophète- que le salut de Dieu soit sur lui et sur sa Famille- a dit: «J’ai été missionné pour parachever les nobles fondements de la morale.» 1

   C’est la raison pour laquelle il a convié l’humanité entière à suivre les vertus enseignées avec véhémence par l’Islam, qui a fait de la transgression des règles de la vertu, un crime très blâmé. Médire et écouter la médisance sont un crime qu’il est du devoir du musulman qui en est témoin de réprouver. Le Prophète a dit: «Si dans une assemblée vous êtes témoins d’une médisance contre un homme, soyez ses défenseurs, et montrez votre désapprobation de la personne médisante, puis quittez l’assemblée.» 2

«Quiconque défend en son absence, l’honneur de son frère en religion, Dieu le préservera du feu de l’Enfer.»3

* «Pendant 40 jours, Dieu n’acceptera pas la prière et le jeûne de quiconque aura médit d’un musulman, à moins que ce dernier lui pardonne.»4

* «Quiconque médit sur un musulman, au mois de Ramadhãn, ne sera pas récompensé pour son jeûne.»5

Le Prophète a aussi défini le musulman d’après son comportement envers son frère en religion: «Le musulman est celui dont les frères n’ont à redouter ni la langue ni les actes.»6

Notes:

(1) Célèbre parole prophétique.

(2) Nahjul Fasãha.

(3) Nahjul Fasãha.

(4) Bihãr ul Anwãr.

(5) Bihãr ul Anwãr.

(6) Célèbre tradition du Prophète Que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants.

Source: MOUSSAVI LARI. M, Problèmes moraux et psychologique, traduit par Nahid Chahbãzi, éd: Daftar-é-Nachr-é-Farhang-é-islãmi, Téhéran, 2003, PP.76-77.

Articles Relatifs:

La morale en Islam dans l’optique du Guide suprême 

Devoir de l’enseignant et de l’étudiant

De l’oppression et de la tyrannie

Les devoirs d’un Musulman envers un autre Musulman (3)

Les devoirs d’un Musulman envers un autre Musulman (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)