• Nombre de visites :
  • 404
  • 28/9/2011
  • Date :

La religion et la santé de la famille (1)

enfants
Le mariage est la moitié de la religion d’après le Prophète(PSL). Le Prophète Mohammed (psi) dit: «Le croyant qui a la foi la plus parfaite est celui qui a le meilleur caractère, les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes.»

   De la naissance jusqu’à la mort, l’homme traverse diverses étapes. Les êtres humains subissent des transformations régulières. Plus ils enrichissent leurs connaissances, plus leurs exigences et leurs besoins s’accroissent.

L’un des besoins importants de l’homme est d’avoir un conjoint. Comme vous le savez, la femme et l’homme partagent une nature humaine commune, mais ils sont différents l’un de l’autre, du point de vue psychique et physique.

 

   Certes, ces différences, non seulement, ne se situent pas au niveau des défauts ou des qualités de l’un ou de l’autre, mais encore, elles sont à l’origine du dynamisme de la société, lui permettant d’avancer sur la voie de la  perfection. Ce sont, en effet, grâce à ces mêmes dissemblances, par lesquelles l’homme est attiré vers la femme et vice-versa, que la société évolue. C’est ainsi que la plupart des besoins psychiques et physiques des êtres humains sont satisfaits.

Après la création de l’homme et de la femme, on ne doit jamais oublier que ce qui différencie ces derniers n’engendre pas la supériorité de l’un sur l’autre.

   L’homme et la femme ont, chacun, une identité humaine indépendante. Mais leur situation, dans le cadre de la famille, est tout à fait différente. Dans l’union que forment les conjoints, dans le cadre de la famille, tous les deux doivent tenir compte, réciproquement, de leur identité humaine, et respecter leur dissemblance physique et psychique. Dans un tel contexte, l’homme acceptera la place que tient son épouse et aucun des deux ne souhaitera, donc, être à la place de l’autre.

Après avoir étudié le monde différent de la femme et de l’homme, Eric Fromm, psychologue allemand, a déclaré que les deux conjoints pouvaient se comprendre et être parfaits l’un grâce à l’autre, mais qu’ils ne pouvaient pas se ressembler, ce qui relève des différences institutionnalisées dans leur for intérieur.

   Le mariage est un événement important dans la vie individuelle de tout homme. Du point de vue religieux, sociologique et naturel, la formation de la famille s’avère indispensable. Les spécialistes des sciences éducatives et les sociologues croient que la santé et le bonheur de la société sont liés à l’institution du mariage légal et légitime qui aboutira à la formation d’une famille saine. Voilà pourquoi la femme et l’homme qui ont l’intention de s’unir par le mariage ne doivent pas oublier les principes sur lesquels se fonde une famille, principes auxquels sont liés le progrès et l’essor d’une famille, ainsi que la santé psychique de la société, en général, et de la famille, en particulier.

Source: Le Message de L’Islam, No 215, PP. 38-39.

Articles Relatifs:

L’objectif fondamental du mariage

 Mariage

Un étrange pouvoir

Les avantages du mariage (2)

La dot et l’entretien

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)