• Nombre de visites :
  • 461
  • 4/10/2011
  • Date :

La différence dans les sentiments réciproques de l’homme et de la femme (2)

une femme

   Will Durant écrit dans l’une de ses recherches détaillées, qu’une fille dont le seul mérite est le savoir et une pensée profonde, mais qui manque de charme naturel et de coquetterie, n’a pas beaucoup de chance de trouver un mari.

   Il écrit encore: "Une femme savante se plaignait de n’avoir jamais été demandée en mariage et elle disait: "Pourquoi personne ne m’aime? Je pourrais être mieux que la plupart des femmes. Pourtant beaucoup de femmes insignifiantes sont demandées, pas  moi".

On peut faire remarquer que la frustration de cette femme est différente de celle qu’un homme pourrait avoir.

    Elle, elle se plaint: «Pourquoi personne ne m’aime?», alors qu’un homme ne se sentirait frustré que lorsqu’il ne trouverait pas la femme qui le satisfait, ou lorsque, l’ayant trouvée, il ne pourrait la soumettre à sa domination.

   Les tempéraments de l’homme et de la femme ont été dessinés intentionnellement de manière à affermir et à approfondir l’union entre le mari et la femme, et à rendre les deux à même de jouir d’une vie meilleure. En fait, la fondation de la société humaine et la superstructure des futures générations ont été posées sur cette même union.

   Une femme psychologue écrit: "En tant que psychologue, mon plus grand intérêt était d’étudier la psychologie de l’homme. Il y a quelque temps on m’a chargée de faire une investigation sur les facteurs psychologiques chez l’homme et la femme. J’ai pu tirer les conclusions suivantes de mon investigation:

1- Les femmes désirent travailler sous le contrôle de quelqu’un. Elles préfèrent travailler comme employées plutôt que comme patron.

2- Les femmes aiment sentir que leur existence est utile et recherchée".

   Cette femme psychologue exprime son opinion ainsi: "Je crois que deux besoins moraux des femmes émanent du fait que celles-ci sont mues par les émotions et les hommes par la raison. On remarque souvent que les femmes ne sont pas seulement égales aux hommes en intelligence, mais parfois supérieures. Leur seul point faible est qu’elles sont très émotives. La pensée de l’homme est toujours plus pratique. Ils ont un meilleur sens du jugement, ils sont meilleurs organisateurs et meilleurs directeurs. La supériorité de l’esprit de l’homme sur celui de la femme est quelque chose qui a été voulu par la nature elle-même. Quoi que les femmes fassent pour contrecarrer cette volonté de la nature, leurs efforts seront vains. Et étant donné qu’elles sont plus sensibles que les hommes, elles doivent accepter le fait de leur besoin du contrôle de l’homme sur leur vie. Le but le plus important de la vie d’une femme est "d’assurer son avenir". Une fois qu’elle le réalise, elle dit adieu à beaucoup de ses activités. Elle répugne à prendre des risques. Pour vaincre le sentiment de peur, la femme a besoin de l’aide de l’homme. Tout travail qui exige une pensée constante, est ennuyeux pour la femme".

Source: MUTAHARI. Mortadhã,  Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.113-115.

Articles Relatifs:

La différence dans les sentiments réciproques de l’homme et de la femme (1)

La religion et la santé de la famille (1)

L’objectif fondamental du mariage

 Mariage

Un étrange pouvoir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)